×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Antonio Buono remporte le concours San Pellegrino Young Chef France

Restauration - vendredi 15 septembre 2017 14:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Antonio Buono, bras droit de Mauro Colagreco au Mirazur, 2 étoiles à Menton, représentera la France aux cotés de Frédéric Anton lors de la finale mondiale qui se tiendra à Milan en juin 2018.



À l'issue d'une compétition organisée à l'Institut Le Cordon Bleu Paris, premier réseau mondial d'instituts d'arts culinaires et de management hôtelier, où se sont affrontés dix candidats, Antonio Buono a remporté la compétition France S.PELLEGRINO® YOUNG CHEF 2018, où chacun réalisait son plat signature en 4 heures. Les plats ont été testés et évalués par un jury composé de 3 MOF, dirigé par le chef du Pré Catelan à Paris triplement étoilé Frédéric Anton, président d'honneur et mentor France, accompagné par Philippe Mille, Le Parc Les Crayères à Reims (51), 2 étoiles et Christophe Bacquié, restaurant éponyme, 2 étoiles, à l'Hôtel du Castellet (83).
Agé de 30 ans (juste à la limite pour pouvoir participer) Antonio Buono, chef de cuisine au Mirazur depuis presque 3 ans, a aussi travaillé auprès de David Kinch, Manresa à Los Gatos en Californie, 3 étoiles ou encore Santi Santamaria, El Racó de Can Fabes à Sant Celoni, 3 étoiles en Espagne. Son plat-signature « Rascasse rouge méditerranéenne, rouille noire, rhubarbe, céleri sauvage et fleurs de la montagne » a conquis le jury. « C'est un plat explosif ! Tout est bon et goûteux. Une cuisine pleine de couleurs. C'est un plat capable de se frotter à tous les plats de tous les pays qui vont se retrouver en compétition à Milan », prédit Frédéric Anton qui va travailler en duo avec Antonio afin d'aller encore plus loin dans l'aboutissement du plat. Une collaboration qui enchante Antonio Buono. Le Napolitain s'est dit « très honoré de représenter la France. La France, c'est mon école de formation ». A n'en pas douter, il sera très attendu lors de la finale internationale en juin prochain à Milan.

 

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services