×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Avenida Brasil : un petit coin de Brésil à Biarritz

Restauration - jeudi 31 août 2017 09:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Biarritz (64) Un couple de citoyens du monde a posé ses valises sur la côte basque pour ouvrir un restaurant "fait avec amour et bonheur"… mais non sans difficultés pour ces deux étrangers non-francophones.



Le couple a ouvert un restaurant à son image : chaleureux, joyeux et coloré, aux saveurs du monde.
Le couple a ouvert un restaurant à son image : chaleureux, joyeux et coloré, aux saveurs du monde.

'Avenida Brasil' n'est pas qu'une telenovela… C'est aussi le nom d'un petit restaurant (douze places en intérieur et six en terrasse) ouvert début juin à Biarritz par Tai Carballo, pétillante brésilienne, et Dan Zanicoski, italo-brésilien. Ils ont parcouru le Brésil, les États-Unis, la Grande-Bretagne ou encore l'Italie avant d'arriver sur la côte basque. "Nous aimons habiter près de la mer, le ciel bleu, le surf. Dan a découvert Biarritz dans un film ! Nous sommes venus et la ville nous a plu. Nous avons appris le français, nous ne parlions pas un mot", s'amuse Tai Carballo. "Nous avons d'abord monté un site internet pour vendre des produits britanniques pour la barbe… Mais nous avons eu envie de retrouver nos racines professionnelles dans la restauration", souligne Dan Zanicoski, maître sommelier. Sa compagne, elle, est nutritionniste : elle a travaillé avec des restaurants pour établir des menus, former les équipes, développer des ateliers de cuisine...

Un parcours atypique suscitant la frilosité

Commence un parcours semé d'embûches : "Nous avons cherché des emplacements, mais les banques et les agences immobilières ne croyaient pas en notre projet. Nous avons senti que la barrière de la langue pouvait être un frein, tout comme le fait d'être en France depuis trop peu de temps… alors que nous avons de l'expérience. Il nous fallait expliquer pourquoi nous étions ici. On a failli laisser tomber, c'était trop compliqué", explique Tai Carballo. Le couple finit par trouver un fond de commerce appartenant à des gens qui ont voyagé et connaissent le Brésil. Ils ont tout financé avec leurs économies pour ouvrir le seul restaurant brésilien de Biarritz et alentour. "Nos clients sont des locaux du Pays basque, et même des Espagnols", indique Dan Zanicoski. Tai Carballo prépare une cuisine 'fusion moderne' d'influence africaine, portugaise, brésilienne, européenne… La carte comporte trois entrées et trois plats : tapioca et burrata à la sauce d'açaï (8 €), canja de galinha (soupe de poulet, 6 €), churrasco pincaha et saucisse braisée (18 €), bobó de camarão (crevettes à la purée de manioc et lait de coco, 17 €), crème de vanille et banane flambée (6 €)… Ces plats colorés sont accompagnés de vins que le sommelier déniche chez des vignerons bio.

Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services