×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Jérémie Izarn remporte Top Chef 2017

Restauration - jeudi 20 avril 2017 00:02
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Jérémie Izarn n'était pas le favori. Cet autodidacte a pourtant déjoué les pronostics. Il rentre à La Tour des Sens à Tencin, en Isère, avec un chèque de 55000 euros.



La saison 8 de Top Chef, baptisée Le Choc des brigades, a été remportée avec 55,15% des votes par Jérémie Izarn, 27 ans, chef gérant du restaurant La Tour des Sens à Tencin (38) au terme d'un vrai marathon contre Franck Pelux, 28 ans, chef exécutif du restaurant Temple à Pékin (Chine). Les deux finalistes avaient 10 heures en cuisine pour préparer un repas pour 100 personnes, des bénévoles de la Croix Rouge, à l'Hôtel Royal Evian. Chacun bénéficiait du soutien d'une brigade composée de 4 candidats précédemment éliminés dont ils connaissent les points forts. Jean-François Bury, Julien Wauthier, David Grémillet et Kelly Rangama pour Jérémie. Guillaume Sanchez, Maximilien Dienst, Alexis Delassaux et Giacinta Trivero pour Franck. Ils ont aussi en cuisine leur super « chef de brigade », Michel Sarran pour Jérémie et Philippe Etchebest pour Franck. 

Le défi des boules en sucre

C'est le menu de Jérémie qui a donc remporté la majorité des suffrages des invités avec L'oeuf parfait : Œuf basse température, espuma de bouillon de poule et mouillette végétale ; Truite du vercors basse température, purée de panais, butternut croquant et en dessert, Coque en sucre, espuma de mandarine, chocolat, clémentines, crumble de bois et brownie. « Les 150 boules de sucre soufflé, c'était le plus gros risque en raison du temps nécessaire pour les confectionner », dit Michel Sarran. Pour Jérémie, qui maîtrise cette technique, c'était un challenge qu'il se sentait pouvoir relever et pour surprendre encore plus sur cette dernière note qu'est le dessert avant le vote, il a cherché un « goût nouveau avec le crumble de bois. C'est une poudre de bois bio comestible ». Pari gagné.
Il a aussi gagné le vote des chefs, même celui de Philippe Etchebest, chef de brigade de son concurrent, qui ne l'avait pas conservé dans son équipe et devant qui il avait perdu tous ses moyens lors des dernières sélections du concours Un des meilleurs ouvriers de France.
De son côté, Franck Pelux ne cache pas sa déception. Il estime néanmoins que « c'était une aventure exceptionnelle. Grâce à Top chef, j'ai appris à être plus instinctif et plus créatif. J'ai pris conscience qu'il faut cuisiner avec le coeur pour faire d'un bon plat un plat exceptionnel ».

"Top Chef a fait évoluer ma cuisine"

Que va faire Jérémie Izarn avec les 55 000 euros ? Il va les investir dans son restaurant de 40 places à Tencin. « Top chef a fait évoluer ma cuisine, dit-il. Cela m'a permis de m'ouvrir à une cuisine plus débridée. Ce sont 5 ans d'expérience gagnés en quelques semaines. J'en ressors grandi et je pense que maintenant tout est possible ». Un avis partagé par son chef de brigade Michel Sarran : "Jérémie n'a pas fait de grandes maisons mais il a fait bien mieux que ça en gagnant "Top Chef 2017" ! La vie de cuisinier doit être longue et c'est à lui de la pérenniser, il faut qu'il garde cette sagesse mais je suis confiant et je pense qu'il est promis à un bel avenir ». Jean-François Piège lui a fait l'un des plus grands compliments qui soit « La grande qualité d'un chef, c'est d'avoir de l'audace, oser être singulier. Tu as de l'audace et ton propre univers culinaire »

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services