×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Michelin 2017 : le sacre de Yannick Alléno

Restauration - vendredi 10 février 2017 10:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) 57 nouveaux 1 étoile, 12 à 2 étoiles et Yannick Alléno qui décroche « après 8 ans de travail acharné » 3 étoiles au 1947, restaurant du Cheval Blanc Courchevel. Un total de 70 cuisiniers, un record depuis une dizaine d'années.



« C'est une véritable leçon de haute cuisine que le chef Yannick Alléno et son équipe propose au 1947. Son travail autour des sauces, résultats de longues recherches autour de l'extraction et de la fermentation, allié à une parfaite maîtrise des techniques et du mariage des saveurs sont la promesse d'une cuisine d'émotions », dit Michael Ellis, directeur international des guides Michelin. C'est jeudi de très bonne heure que Michael Ellis a appelé Yannick Alléno pour lui demander de le rejoindre au Palais Brongniart à Paris pour l'annonce des nouveaux étoilés dont il faisait partie. Pour Yannick Alléno, qui avait décroché 3 étoiles au Meurice à Paris en 2007, puis 3 étoiles au Pavillon Ledoyen toujours à Paris en 2015 (qu'il conserve), est un habitué dans les faits, mais jeudi midi, son émotion et sa joie étaient bien réelle. « Ce que je ressens est indescriptible, dit celui qui cumule désormais 3 étoiles à Paris et 3 étoiles à Courchevel. Je pense évidemment à mes talentueuses équipes, fidèles et toujours volontaires. Un immense bravo à Gérard Barbin, chef du 1947, dont la force de travail et la régularité sont exceptionnelles ». Ce restaurant est uniquement ouvert le soir de décembre à avril, pour 22 couverts, « une bulle de recherche et de paix ».
Michael Ellis a confirmé la tendance des cartes courtes qui privilégient les produits de saison et de qualité mais aussi le sourcing local pour des raisons tant écologiques qu'économiques. Il a également souligné l'effort des chefs « attentifs à la maîtrise des prix et aux attentes des clients ». Et avec 70 nouveaux étoilés répartis sur l'ensemble du territoire, Claire Dorland Clauzel, membre du Comité Exécutif du Groupe Michelin, s'est félicitée du fort maillage territorial qui témoigne de la vitalité de la gastronomie française : « La sélection a beaucoup de talent partout en France ! ».

Le guide Michelin France 2017 (4362 restaurants dont 616 étoilés et 645 Bib Gourmand) arrive en librairie le 15 février au prix de 24,90 euros, mais la sélection est accessible et les restaurants réservables sur les supports web et mobile de Michelin Restaurants et ViaMichelin.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services