Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Jusqu'où ira l'innovation ? Édito du journal du 5 janvier 2017

Restauration - mercredi 4 janvier 2017 09:59
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :


On connaissait déjà les bornes de commande dans les fast-foods, sur lesquelles les clients peuvent effectuer leur choix. La chaîne américaine KFC a voulu les perfectionner en s'associant avec Baidu, le moteur de recherche chinois. À Pékin, KFC expérimente ainsi un logiciel de reconnaissance faciale. La machine scanne le visage du client et lui propose des menus en fonction de son âge mais aussi de son sexe. Pour les clients réguliers, dont les traits sont conservés en mémoire, le logiciel adapte ses suggestions en se référant aux précédentes commandes. KFC estime ainsi gagner du temps. En dernier ressort, c'est bien sûr au client de valider la commande qui lui sied.

Dans un même ordre d'idées, les commandes en ligne - avant même de permettre de récupérer sur place ses burgers et frites - ont pour objectif d'attirer de plus en plus de monde. Si la France n'en est pas encore (le sera-t-elle un jour ?) au niveau des États-Unis, l'expérience de Sweetgreen laisse songeur. Avec un tiers des commandes passées et payées en ligne, cette chaîne de fast-food bio a tout simplement supprimé le paiement en espèces. L'usage de l'application a connu un boom sans précédent. Et la suppression des espèces a permis d'absorber jusqu'à 15 % de clients supplémentaires au moment des pics de fréquentation. 

C'est aussi des États-Unis que nous vient cette idée insolite liée à la technologie : un iPad qui sert d'assiette. Michael Tusk, le chef-propriétaire 3 étoiles Michelin de Quince à San Francisco, dispose les aliments sur une tablette où est diffusée une vidéo, ce qui donne ainsi une impression de mouvements dans 'l'assiette'. À n'en pas douter, 2017 nous réservera sûrement d'autres innovations.


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
Services