×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Laurent Lemal, à un mois du Bocuse d'or

Restauration - mercredi 28 décembre 2016 16:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Belesta (66) Rencontre au domaine Riberach avec le candidat français, entouré de la team Bocuse d'or et de son coach, Franck Putelat.



Benjamin Vakanas, commis, et Laurent Lemal, candidat français au Bocuse d'or 2017.
Benjamin Vakanas, commis, et Laurent Lemal, candidat français au Bocuse d'or 2017.

À un mois de la finale internationale du Bocuse d'or, Laurent Lemal s'entraîne en duo avec son commis, Benjamin Vakanas. Entouré de la team Bocuse d'or, d'anciens lauréats et de meilleurs ouvriers de France, il effectue une démonstration de son travail sur les légumes. Ce thème de la deuxième assiette du concours est un travail sous contrainte : les légumes et végétaux devront être choisis parmi les 146 produits proposés par Metro, avec deux ingrédients représentatifs du pays des candidats, et travaillés sans aucune protéine animale (ni oeuf, ni crème, ni fromage). La recette reste secrète, mais le chef annonce qu'elle comprendra deux ingrédients du terroir catalan. 

"On a un peu la pression, mais le moral est bon, confie Franck Putelat, Bocuse d'argent 2003, et coach de Laurent Lemal. Il y a parfois des périodes de doute, mais ça permet d'avancer. Le thème légume, c'est une bonne nouvelle pour Laurent. Il propose un menu végétal depuis trois ans. Nous sommes bien entourés et bien préparés. Laurent est un rouleau compresseur. Comme son commis, il paraît très détendu, mais il travaille très dur."

"Le stresse est contre-productif"

Laurent Lemal est plus que jamais concentré mais serein : "Le moral est au beau fixe. Il y a un peu de fatigue, car on travaille non stop depuis le 1er septembre. On est dans les temps, on résout les problèmes les uns après les autres, sans stress, car le stress est contre-productif. Il faut créer une émulation entre la cuisine et l'histoire que l'on raconte. On va au bout de nos idées et de nos moyens, et ça fonctionne très bien comme ça. Ce concours est une vitrine importante, et le plus important est que la France gagne."

Anne Sophie Thérond
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services