×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Romain Schaller représentera la France au Trophée Passion international

Restauration - mardi 18 octobre 2016 19:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Ils n'étaient plus que deux en lice dans les cuisines de Ferrandi Paris. Fanny Malhié et Romain Schaller, respectivement lauréats du Trophée National de Cuisine et de Pâtisserie 2015 et 2016. Deux pour une place en finale.



L'Académie Culinaire de Cuisine, présidée par Fabrice Prochasson, avait concocté un thème bien relevé pour ce concours qui devait départager les vainqueurs des deux années précédentes du Trophée National de Cuisine et de Pâtisserie. Le premier plat consistait en 8 oeufs frits à la française sur toast pain de mie, persil frit, sur assiette, puis en deuxième plat, une double côte de boeuf rôtie cuisson « saignante », jus de rôti de boeuf et sauce Foyot en saucières avec deux garnitures dont des pommes soufflées et pour finir, 18 Arlettes minimum, crème vanille légère et framboises (interprétation libre). Le tout en 6 h. Fanny Malhié et Romain Schaller avaient bien l'intention d'en découdre. Malheureusement, deux jours auparavant, la jeune femme, qui officie au Carré des Feuillants chez Alain Dutournier, s'est brûlée la main droite au second degré. La loi des concours ne fait pas de quartiers. Elle a travaillé avec acharnement mais Romain Schaller tout autant. A 27 ans, aux côtés de Gérard Sallé, à L'Orangerie – Salle à manger de l'Hôtel Particulier de la BNP PARIBAS, le jeune cuisinier ne cache pas sa joie : « Je suis venu pour gagner. Gérard Sallé m'a coaché, le soir, le week-end avec une grande exigence. Je vais prendre un peu de temps pour moi et me remettre rapidement à l'entraînement, dès que le thème de la finale internationale sera connu ». Déjà vainqueur de l'International Cup de Cuisine et du Trophée Passion France, Romain Schaller se sent d'attaque pour la 9e édition du Trophée Passion qui se déroulera les 27 et 28 février 2017 à Paris. Lors de la grande finale, 10 candidats de nationalités différentes seront vraisemblablement dans le même état d'esprit. 

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services