×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Justine Vidal, chef à 20 ans

Restauration - mardi 25 octobre 2016 16:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Montauban (82) Depuis le mois d'avril, la jeune femme gère les cuisines du Trad'In. Son patron, qui gère la salle du restaurant, l'aide et pallie son manque d'expérience.



Justine Vidal : 'je passe ma vie en cuisine'.
Justine Vidal : 'je passe ma vie en cuisine'.



Justine Vidal est devenue chef à 20 ans et sert, à chaque service, une quarantaine de couverts. "Le plus dur est de gérer les achats. On peut facilement se retrouver avec 80 couverts alors que l'on avait seulement 10 réservations", souligne-t-elle.

Chef de cuisine du Trad'in depuis avril, la jeune femme reconnaît son manque d'expérience. "Je n'avais jamais découpé des pièces de viande entière, ni ouvert de coquilles Saint-Jacques, j'ignorais tout de la cuisson à basse température", avoue-t-elle.

La cuisine est ouverte sur la salle. "Au début, c'est stressant mais j'apprends à ranger, travailler proprement, rester calme", dit-elle. Son patron, Dominique Larroque, propriétaire du Trad'in, est lui-même cuisinier. "Il est en salle mais il m'aide, m'apprend, m'apporte des idées", précise-t-elle. 

Après un bac pro cuisine et une mention complémentaire en pâtisserie, Justine Vidal a travaillé comme apprenti, notamment à Toulouse. "Mais, mes parents, ma famille, mes amis me manquaient. Je suis retournée à Montauban", rappelle-t-elle.

 

"Pleinement heureuse"

Elle devait rester trois mois au Trad'in, puis, elle a secondé le chef avant de lui succéder. Son credo : des plats faits maison à base de produits frais. "J'aime la cuisine traditionnelle. On a beaucoup d'habitués, ils apprécient le foie de veau, les abats, le magret de canard, le faux-filet", précise-t-elle.

Bien dans son rôle de chef, Justine Vidal ne se projette pas dans l'avenir. "Je passe ma vie en cuisine et je suis heureuse. Ce n'est jamais de la routine. Un jour, je choisirai peut-être de partir à l'étranger. L'étoile Michelin, aujourd'hui, ce n'est pas mon ambition. Les émissions comme Top Chef peuvent donner des idées mais lorsqu'on gère une cuisine, on n'a pas le temps de préparer de tels plats."

Passionnée de cuisine depuis l'âge de 13 ans, elle aime travailler les desserts. "Mon dessert fétiche, c'est l'éclair caramel beurre salé chantilly et mascarpone", ajoute-t-elle.


Bernard Degioanni
Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services