×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le nouvel Hippo arrive

Restauration - mardi 6 septembre 2016 15:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) L'enseigne du groupe Flo lance un lieu ouvert en continu et répondant aux différentes envies de la journée.



L'enseigne Hippopotamus a choisi son adresse située dans le quartier de Bastille à Paris (IVe), qui bénéficie d'une superficie importante et d'une localisation centrale, pour lancer, jeudi 1er septembre, son nouveau concept Hippo, comme le diminutif donné au fil des années par les clients. Afin de les fidéliser et  d'en conquérir de nouveaux, la chaîne procède à une véritable actualisation de son image et ce, pour la première fois depuis sa création en 1968. Le lieu est ouvert en continu (de 8 heures à 1 heures, 3 heures le week-end) et s'adapte à tous les moments de la journée. "Nous visons l'équilibre en 2017", annonce Vincent Lemaître, président-directeur général du groupe Flo.

Avec l'architecte Philippe Avenzi, Hippo se répartit en différentes ambiances et autant de styles : tables de bistrot, coins Chesterfield avec larges banquettes et prises électriques, alcôves et salle privatisable à l'étage, immense bar à l'entrée et table d'hôte située devant les cuisines qui sont dorénavant ouvertes. Le wifi est disponible et un coin boutique propose quelques articles siglés (tasses, sacs, peluches). Les tons ont changé, le rouge fait place au vert-jaune, au pourpre, à l'ardoise, à la pierre. Un personnage Hippo est mis en scène dans des tableaux ou dessiné à la craie. Les tenues de l'équipe en salle ont été revues : chemises bleues ou rouges avec coudières, tablier, noeud papillon ou cravate. Tous ont suivi une formation de quatre mois afin d'accompagner ce changement dans l'accueil qui se veut plus proche et détendu. 

Le développement

Après un premier week-end, les clients habitués semblaient satisfaits, "certains ont même demandé si la viande avait changé", s'amuse le responsable de l'innovation culinaire Stéphane Cathelin (voir ci-dessous). Une dizaine d'Hippo verront le jour en 2017 et le concept devrait s'étendre par la suite, sans obligation pour les franchisés qui représentent 88 établissements sur les 186 que compte l'enseigne en France. L'investissement pour une refonte est évalué entre 700 000 à 1,5 M€ (1,4 M€ à Bastille). En 2017, la cuisine des Hippopotamus pourrait également bénéficier des succès de la nouvelle carte Hippo avec quelques changements à la clé. 

Caroline Mignot
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services