×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La transmission fait-elle partie de votre quotidien ? Édito du journal du 30 juin 2016

Restauration - mercredi 29 juin 2016 15:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés



La transmission fait partie des valeurs que l'hôtellerie et la restauration partagent. Au sein d'associations, les professionnels s'engagent, entraînent des camarades, donnent de leur temps afin de faire vivre cette belle valeur qu'est la transmission, lors d'interventions dans des écoles ou de concours. Quand les élèves quittent l'école pour un stage, un job d'été ou pour entrer dans leur première maison, c'est encore la transmission qui doit primer. 

Lors de la première assemblée générale de l'association Ô Service - des talents de demain, les professionnels de la salle ont insisté sur la nécessaire implication de chacun au sein de son établissement et les enseignants ont souligné leur volonté de travailler de concert avec eux. Montrer aux jeunes la noblesse et la beauté de son métier, c'est susciter des vocations et les professionnels du service ont pris les choses en main.

En cuisine aussi, la transmission peut prendre une forme qui fait chaud au coeur. De la mode des dîners à quatre, six ou huit mains ont germé des initiatives formidables comme celle du Domaine des Crayères, à Reims, qui en 2011 réunissait le temps d'un repas Philippe Mille, le chef actuel, Gérard Boyer, précédemment chef 3 étoiles Michelin, Alain Passard et Frédéric Anton, deux anciens de l'établissement. La semaine dernière, c'était un dîner à quatre mains au Ritz Paris, avec Nicolas Sale et Michel Roth, son prédécesseur. Nicolas Sale a eu l'idée de proposer à ce grand monsieur de la cuisine française de l'accompagner trois soirs durant et d'aller ensemble à la rencontre des clients. Respect.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services