×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Edito du journal n° 3495 du 21 avril 2016 : "Parce que les clients comptent"

Restauration - mercredi 20 avril 2016 14:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Les attentes des clients divergent, mais pour beaucoup, l'addition n'est pas un détail. Entre ceux qui n'écoutent que leur gourmandise au moment du choix et ceux qui étudient les prix de près, il y a une grande frange de gastronomes qui jettent un oeil afin de rester dans les limites raisonnables de leur portefeuille. Les clients comptent et c'est aussi pour cela qu'ils hésitent à franchir le seuil de certains restaurants pour lesquels ils imaginent une note faramineuse. L'image ou la réputation d'un établissement peut lui nuire. Aussi, l'initiative de Philippe Colinet, couronnée de succès, est à méditer. Ce chef de la Bastide de saint-Tropez a décidé de proposer tous ses plats en demi-portions (en plus du menu dégustation et de la carte). Non seulement cette proposition a le mérite de faire découvrir dès la première fois une palette plus vaste du talent du chef mais elle permet aussi de donner une image plus accessible de cette table.
Parce que les clients comptent, ils succombent aussi à la livraison à domicile. Selon une enquête CHD Expert, 51% des Français se sont fait livrer au moins un repas au mois de mars 2016. On notera également de 40% d'entre eux passent par des sociétés de livraison de repas (AlloResto, PagesJaunes Resto, Pop Chef, TakeeatEasy, Foodora, Deliveroo, etc.). Un marché qui se développe, qui met en place des conditionnements assurant une meilleure qualité de la prestation et auquel on promet un bel avenir. Pourvu que les restaurateurs y trouvent leur compte.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services