×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Thierry Marx : un artisan à l'aéroport de Nice

Restauration - vendredi 4 mars 2016 10:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Avec son concept La Plage, implanté au terminal 1 de l'aéroport, le chef du Mandarin Oriental Paris souhaite prolonger l'expérience azuréenne jusqu'aux portes d'embarquement.



La Plage, le nouveau concept de Thierry Marx, ouvrira mi-mars à l'aéroport de Nice.
La Plage, le nouveau concept de Thierry Marx, ouvrira mi-mars à l'aéroport de Nice.

Mi-mars, Thierry Marx ouvrira au terminal 1 de l'aéroport de Nice un concept inédit baptisé La Plage. "C'est le retour de l'artisanat dans des lieux de transit, déclare le chef doublement étoilé du Mandarin Oriental Paris. Aujourd'hui, le monde bouge. Les gens doivent se déplacer de plus en plus vite. En même temps, ils passent du temps dans ces lieux de passage où l'on ne voyait jusqu'ici le repas que de façon industrielle. Cela n'a pas toujours été le cas. Souvenez-vous des grands buffets de gare du début du XXe siècle, tenus par de grands chefs. Je pense qu'il est important de ramener la main de l'artisan dans ces lieux."

S'il n'est pas du cru, le chef y a des attaches. Des amis d'abord, qui lui ont inspiré le concept de La Plage avec leur bungalow les pieds dans l'eau. "Je me suis demandé comment je pouvais faire perdurer ce moment, garder le lien avec cette identité locale jusqu'au portes d'embarquement, pousser l'expérience d'un territoire jusqu'à son maximum, avant le retour vers une capitale."

Cuisine simple, accessible et populaire

Ensuite, il y a cette cuisine niçoise qu'il affectionne, simple et gorgée de soleil, avec ses petits producteurs, ses produits sains, goûteux, abondants. D'ailleurs, Thierry Marx l'assure, le 'sourcing' de La Plage sera très local. Enfin, le chef est déjà implanté sur le territoire, puisqu'il a ouvert un centre de formation Cuisine, mode(s) d'emploi à Villeneuve-Loubet en début d'année. "Nous voulons proposer une cuisine de qualité, qui sait apporter une valeur ajoutée à des produits simples, à un prix acceptable pour tous les budgets, explique-t-il. Dans un aéroport, toutes les extractions sociales se côtoient. L'idée est de fidéliser le client en proposant quelque chose de bon, de faire rimer manger avec plaisir, bien-être et convivialité, et pourquoi pas, de lui donner envie de venir s'attabler même s'il ne prend pas l'avion. Simple, accessible, populaire même, la cuisine niçoise répond à tout cela."

Mais qu'on ne s'y trompe pas : le concept se veut plus 'fast-casual' que fast-food. Enfin, les cuisines seront en partie ouvertes. "Je veux montrer les mains qui nous nourrissent", insiste le chef.

Anne Sallé
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services