×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Avec Papillon, Christophe Saintagne prend son envol

Restauration - jeudi 3 mars 2016 14:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) L'ancien chef étoilé du Meurice prend son indépendance et a ouvert son restaurant à Paris.



Christophe Saintagne est officiellement devenu restaurateur. Après vingt années de cuisine, c'est ce qu'il voulait : être chez lui, dans un restaurant de quartier du XVIIe arrondissement de Paris. Et depuis le 8 février, ce sont 60 couverts qui sont assurés midi et soir. "Je suis très content, les voisins poussent la porte, certains nous remercient de nous être installés ici et le lieu est bien ressenti par les clients", admet-il. Pour son premier restaurant, le chef a essayé de garder le meilleur de tout ce qu'il a appris, de ses débuts en Normandie aux palaces parisiens (Plaza Athénée, Le Meurice) et au bistrot Aux Lyonnais. "J'aime les lieux rythmés et vivants. Je n'aime pas le temps du début. C'est donc le client qui prend position, choisit à la carte. On lui sert l'entrée et du pain, mais pas d'amuse-bouche. J'avais un doute, mais personne ne m'en a réclamé pour l'instant ou insinué que l'on n'était pas généreux."

Pour l'équipe en salle, la principale recommandation est la sincérité. "Être ce qu'ils sont dans la vie, c'est le plus important. Le mieux est de regarder les gens droit dans les yeux et de réfléchir, même si nerveusement, je sais que c'est difficile. Mais je ne veux pas de tic de service ou de réponse préétablie, comme je demande de ne pas interrompre les clients quand on sert les plats. Au client ensuite de poser des questions s'il le souhaite." Christophe Saintagne est également très présent en salle, ce qui rassure les clients et facilite le travail pour les équipes selon lui. "J'aime les lieux habités, cela a un charme irremplaçable."


Favoriser ce qui est sain et bon

"Mon obsession est là : le repas et l'après, comment l'on se sent le lendemain. On doit favoriser ce qui est bien fait, ce qui est sain, sans faire de militantisme non plus. Les clients nous font une confiance aveugle, à nous de ne pas les tromper." Le chef sélectionne ses produits avec soin, majoritairement bio. Il souhaite faire voyager le convive plutôt que les produits. Il ne pratique pas la cuisson sous vide : l'épaule d'agneau, rôtie entière et servie en aiguillettes avec une sauce vierge, est perçue différemment par les clients. Les plats ne sont pas dressés : "quand on fait la cuisine, il y a un pic, un moment où c'est très bon. Le temps de dresser, souvent le pic est passé". Le gâteau au chocolat ne se prête pas au démoulage par exemple. "Ce sont ses défauts qui font sa qualité. Du coup, on l'amène en salle dans son moule et on sert à la cuillère."

Toujours dans l'idée d'un lieu de quartier, Christophe Saintagne fait évoluer la carte régulièrement et à des prix accessibles (menu à 28 € à midi, carte entre 48 et 60 €). Parallèlement, son épouse Laura Portelli s'occupe du Garde-Manger, l'épicerie voisine où elle vend les plats qu'elle prépare et les produits sélectionnés par le couple.


Caroline Mignot
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services