×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le Capucin, créé par la famille Bras, ferme ses portes

Restauration - mercredi 10 février 2016 15:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Dernier service le 11 février pour le concept Capucin installé à Toulouse en janvier 2014.



Michel et Sébastien Bras.
© CH. Bousquet
Michel et Sébastien Bras.

En 2008, Michel Bras, son frère André et son fils Sébastien ont servi les premiers capucins sur l'aire de Millau. Le capucin ? C'est une galette en forme de cône à base de farine de sarrasin et de froment, cuite au moment et garnie de produits locaux sélectionnés et cuisinés selon les recettes élaborées par Michel et Sébastien Bras, Maison Bras à Laguiole (12), 3 étoiles Michelin. « Plutôt que restauration rapide, je préfère le terme fast cook, indiquait Michel Bras. Tout est préparé à la commande. La machine produit 4 capucins toutes les 2 minutes. Certains ingrédients sont passés rapidement à la plancha. Les clients assistent à la préparation de leur capucin avec de bons produits. C'est une cuisine saine, saisonnière et accessible ». En 2014, ils ouvraient un établissement pilote à Toulouse d'une soixantaine de places avec un associé, Etienne Hilaire. Le Capucin a reçu la Palme d'argent du Leaders Club qui élit chaque année les meilleurs concepts de restauration, mais aussi le Grand Prix design de la réussite, par l'institut français du design. Puis en septembre dernier, la famille Bras a cédé ses parts à leur associé. L'aventure se termine demain 11 février avec la fermeture du Capucin de Toulouse. "Malgré l'engouement de départ pour ces galettes en forme de cône, garnies de produits locaux, et une première année très satisfaisante, le succès ne s'est pas pérennisé", indiquent les restaurateurs dans un communiqué. Au sein de l'espace «Goûter l'Aveyron» de l'aire du Viaduc de Millau, la commercialisation des capucins se poursuit. « Nous avons toujours pris des risques et nous sommes toujours allés au bout de nos délires », déclarait Michel Bras.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services