×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Joyeux anniversaire Monsieur Paul !

Restauration - jeudi 11 février 2016 09:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Collonges-au-Mont-d'Or (69) Paul Bocuse a eu 90 ans le 11 février et a passé plus de la moitié de sa vie sur les sommets étoilés du guide Michelin.



Paul et Raymonde Bocuse.
© Archives Page d’Écriture
Paul et Raymonde Bocuse.

Entre le 11 février 1926 et 11 février 2016 à Collonges-au-Mont d'Or dans le Rhône, rien n'a changé ou presque. La solide maison de Paul Bocuse est toujours à la même place, près de sa chère Saône qui lui sert de repère et qui est désormais enjambée par un pont portant son nom. C'est là qu'il est né et quand on lui parle de la chambre où il vit le jour, il dit simplement en s'amusant "qu'il a changé les draps".

Mars 1965 et trois étoiles dans le guide Michelin. Février 2016 et toujours la même note signalant une maison "qui vaut le voyage". C'est le 52e guide où le chef est au sommet de la hiérarchie étoilée. Performance unique au monde pour un même cuisinier, dans une même maison. Performance remarquable lorsque l'on sait que durant ce laps de temps, seuls quatre chefs se sont succédé à la direction de la cuisine, preuve évidente d'une fidélité à leur cher patron : Robert Dubuis, Roger Jaloux, Christian Bouvarel et Christophe Muller.

"J'ai passé plus de la moitié de ma vie dans les étoiles", s'amuse celui qui pourtant ne se rengorge pas d'une telle longévité. "Quand on pense qu'on a réussi, c'est déjà qu'on a raté", dit l'homme qui professe qu'il "n'y a qu'une cuisine, la bonne", affirmant avec fougue qu'elle doit être "amour et générosité". Bon anniversaire Monsieur Paul !

Jean-François Mesplède

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services