×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

David Alessandria remporte le Prosper Montagné 2016

Restauration - jeudi 4 février 2016 17:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Le 66ème prix culinaire Prosper Montagné s'est déroulé au lendemain du décès de son président Benoît Violier. Les candidats et l'organisation ont décidé de le maintenir en sa mémoire



Dans les cuisines de l'Ecole de gastronomie Ferrandi où se tenaient les épreuves, le coeur n'y était pas. Entre les candidats qui se faisaient une joie de participer à ce concours et de rencontrer son président 2016 Benoît Violier, chef-patron du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier (Suisse), réputé pour son talent et son engagement dans la transmission et les chefs membres du jury enchantés de partager ce moment avec lui, une commune tristesse a plané. « Nous avons cependant tenu à maintenir le concours en hommage à Benoît Violier dont tout le monde connaissait la quête de l'excellence. J'ai demandé aux candidats de travailler encore plus fort et plus dur en sa mémoire », dit André Fournet, président du Club Prosper Montagné.
Pendant 5 heures, les candidats, qui doivent avoir 25 ans révolus, Ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Au bout de 4 heures, ils devaient sortir 8 tourtes individuelles de lapin où les abats sont bien mis en valeur et une heure plus tard, le plat composé d'une lotte pour 8 personnes accompagnée d'une sauce ou d'un jus dressé en saucière, d'une première garniture unique à base d'endives, d'une seconde garniture individuelle, libre, à base de produits de saison et d'une troisième garniture individuelle à base de doubeurre. 
La remise des prix, qui s'est déroulée à l'InterContinental Paris Le Grand, a débuté par une minute de silence en hommage à Benoît Violier. Puis l'annonce du nom du lauréat 2016, David Alessandria, professeur à l'Ecole Hôtelière de Lausanne (Suisse), a été dévoilé. Il remporte de nombreux lots dont un voyage au Japon offert par la Pâtisserie Masaki. David Alessandria devance Manabu Ichizuka, du Crown Palace Hôtel Tokyo au Japon et François Periers, du Restaurant Bay View de l'Hôtel du Président Wilson à Genève en Suisse, troisième. Quant au Prix Daniel Vérots du Meilleur Commis 2016, il revient à Quentin Lailler, étudiant à Ferrandi qui a travaillé avec le candidat japonais. Une veste de cuisine au nom du concours a été offerte à tous les jeunes, fiers d'avoir participé et côtoyé ceux à qui ils rêvent de succéder un jour.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services