×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

À Limoges, des débuts prometteurs pour Money Penny

Restauration - mardi 16 février 2016 12:22
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Limoges (87) Karine Rousseau mise sur un concept mêlant salon de thé et restauration pour s'imposer dans la cité porcelainière. À la carte, des thés atypiques et des pâtisseries anglaises revisitées version salée.



Personnage de la saga James Bond, Money Penny est la secrétaire de M, le patron de 007. Depuis le 23 décembre dernier, c'est aussi le nom qu'a choisi Karine Rousseau pour baptiser son restaurant, installé dans un ancien local d'une banque en plein centre-ville de Limoges.

À l'intérieur, une ambiance 'so british' revendiquée et atmosphère feutrée et cosy aux tons grège et rose. "Je voulais quelque chose d'atypique, j'ai donc chiné des meubles que j'ai relooké dans un esprit shabby chic [style mêlant meubles et objets chinés, dans un décor aux couleurs claires, NDLR]", explique celle qui, après avoir perdu son travail dans la communication, a décidé à 42 ans de se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise.

Karine Rousseau a investi 110 000 € dans ce projet situé à mi-chemin entre le restaurant et le salon de thé. Ouvert du lundi au samedi de midi à 19 heures, Money Penny propose des formules allant de 9,50 € à 16 €, avec un ticket moyen situé autour de 14 €.


Produits frais et filières courtes

En cuisine, elle a embauché un cuisinier et un pâtissier pour confectionner des repas. "J'ai souhaité un carte resserrée et travailler avec des produits frais en privilégiant les producteurs locaux et les filières courtes. Sur l'esprit, nous proposons des pâtisseries anglaises déclinées en version salée comme des cupcakes au saumon fumé, des crumbles à la courge butternut ou encore des muffins à la carotte et au cumin", affirme Karine Rousseau qui compte aussi sur le succès de ses fish and chips et de ses brunchs proposés chaque samedi entre 11 et 13 heures.

L'après-midi, Money Penny devient un salon de thé, le produit phare de l'établissement. "La carte des thés est atypique avec des produits issus des régions de Ningbo, Yiwu et Shenzen, que j'ai découvert lors de voyages en Chine." Un mois et demi après l'ouverture, Karine Rousseau sait qu'il est trop tôt pour tirer un bilan significatif bien qu'elle se réjouisse de ces débuts positifs, pouvant déjà compter sur la fidélité d'une clientèle essentiellement féminine et sur un bouche à oreille efficace.


Fabrice Varieras
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services