×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Top Chef, la grande espérance de Pierre Meneau

Restauration - jeudi 21 janvier 2016 15:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) L'émission culinaire de M6 remet le couvert lundi prochain à 20 h 55. Ce jour-là, l'un des candidats fêtera ses trente ans : le fils de Marc Meneau, le célèbre chef du restaurant l'Espérance à Saint-Père.



Pierre Meneau : 'Ma démarche était de mesurer ce que je valais dans une compétition avec, certes, une dimension médiatique.'
© Pierre Olivier / M6
Pierre Meneau : 'Ma démarche était de mesurer ce que je valais dans une compétition avec, certes, une dimension médiatique.'

"Vas-y !", aurait répondu laconiquement par SMS Marc Meneau à son fils qui l'interrogeait sur son projet de participer à Top Chef, l'émission culinaire de M6. "Cela faisait trois ans que la production me chassait pour rejoindre le programme, explique Pierre Meneau, tout juste 30 ans. Ma femme m'a beaucoup poussé. Ma démarche était de mesurer ce que je valais dans une compétition avec, certes, une dimension médiatique", concède le cuisinier-propriétaire du restaurant Crom'Exquis à Paris (VIIIe). Le jeune Bourguignon fait preuve d'une certaine aisance à s'exprimer, fruit d'un double Bachelor à Lausanne et à Glion mais sans doute aussi par l'influence d'une compagne, Amandine, normalienne et agrégée d'économie.

Patron à 25 ans

Côté technique, le cuisinier a quelques étoiles d'avance sur les autres candidats. Celles des cuisines de son père (triple étoilé Michelin pendant quinze ans de l'Espérance à Saint-Père, dans l'Yonne) où il détroussait, enfant, la mise en place des pâtissiers à l'heure de la coupure, puis, plus tard, celles de Michel Guérard. "Aux Prés d'Eugénie, j'ai travaillé aux entrées froides avec le MOF Olivier Brulard", se souvient Pierre Meneau, qui est devenu patron de son restaurant parisien à 25 ans. "Je voulais être mon propre chef et dépoussiérer la cuisine bourgeoise en remettant au goût du jour les grands classiques."

Du contenu de cette édition de Top Chef, dont le coup d'envoi sera donné lundi 25 janvier à 20 h 55, il se garde bien de parler, la production veille Même au sujet d'une éventuelle confrontation avec son géniteur à l'occasion d'une épreuve. "Mon père a déjà participé à Top Chef, sans jamais se regarder ensuite. Pour lui, la télé s'est arrêtée à l'ORTF", se contente de plaisanter Pierre Meneau, qui concède aussi avoir beaucoup menti à ses clients qui s'inquiétaient de ses absences. "Je ne pouvais pas leur révéler que j'étais en tournage pour Top Chef."


Francois Pont
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services