×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Ça-bout ça-bout : la fondue du Terroir Parisien

Restauration - mercredi 27 janvier 2016 15:51
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Yannick Alléno vient de lancer au Terroir Parisien-Palais Brongniart sa version du shabu-shabu japonais.



Ça-bout ça-bout, la fondue du Terroir Parisien version Yannick Alléno.
Ça-bout ça-bout, la fondue du Terroir Parisien version Yannick Alléno.

« En fait, il faut se dire que c'est un pot au feu, un plat convivial à partager », dit Yannick Alléno. Une grande casserole Mauviel est disposée au centre de la table. Des légumes locaux d'hiver comme le chou de Pontoise, les champignons de Paris rosés, des carottes de variétés multiples, des pommes de terre…en petits morceaux sont présentés sur de grandes planches. Les légumes et les pâtes (tagelles aux noix d'Ile-de-France) sont jetés dans un consommé de boeuf et la cuisson est surveillée par le maître d'hôtel qui rajoute du bouillon en cas de besoin. En attendant, les clients dégustent des toasts beurrés persillés aux échalotes recouverts de moelle de boeuf. Puis vient le moment où le client dépose lui-même les fines tranches de rumsteack dans le consommé de viande et les repêche avec sa passette (mini-écumoir) afin de maîtriser la cuisson à son goût. Les clients, qui peuvent commander le ça-bout ça-bout à partir de 2 personnes, apprécient le concept. Prix : 29 euros/personne.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services