×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Attentats à Paris : « Je fais 6 000 € de perte par jour »

Restauration - vendredi 20 novembre 2015 17:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Un restaurateur parisien, qui ne souhaite pas communiquer son identité, a réellement ressenti une baisse de fréquentation de la clientèle dès le lundi, jour de réouverture de son établissement après les attentats du vendredi précédent. "On ressent cette baisse le soir, et pas trop le midi. Et pour cause, on fait d'habitude 250 couverts en moyenne le soir contre à peine une centaine actuellement. Le chiffre d'affaires, qui a bien sûr été impacté, passe de 23 000 €/jour à 17 000 €. Soit 6 000 € de perte/jour. C'est colossal, indique-t-il, alarmiste. C'est compliqué de trouver des initiatives pour faire revenir les clients. Je comprends que l'on ne veuille pas trop sortir le soir, vu la situation. On a mis en place un menu du soir à 25 € (entrée/plat/dessert et café). La soirée du beaujolais nouveau, qui s'est déroulée jeudi, nous a donnée une lueur d'espoir dans cette période morose pour tout le monde."
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services