×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Cédric Kuster et Marc Weibel reprennent La Casserole

Restauration - jeudi 10 septembre 2015 16:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Strasbourg (67) Amis de longue date, l'ancien directeur du Crocodile et le chef ont repris début juillet l'établissement auparavant tenu par Marilyn et Éric Girardin.



Marc Weibel et Cédric Kuster se sont rencontrés au Cefppa Adrien Zeller à Illkirch-Graffenstaden.
Marc Weibel et Cédric Kuster se sont rencontrés au Cefppa Adrien Zeller à Illkirch-Graffenstaden.

Encore étudiants au Cefppa Adrien-Zeller à Illkirch-Graffenstaden (67), Cédric Kuster et Marc Weibel s'étaient fait une promesse : "Si l'un de nous ouvre un restaurant, il fait appel à l'autre", se souvient Cédric Kuster. C'était il y a une petite dizaine d'années. Inséparables sur les bancs de l'école, les deux amis se sont retrouvés autour d'un beau projet : faire revivre La Casserole à Strasbourg, suite au départ des époux Girardin pour La Maison des Têtes à Colmar.

"Je voulais être chez moi", souligne Cédric Kuster. Après avoir passé douze ans au Crocodile à Strasbourg, tout d'abord sous l'ère de Monique et Émile Jung (trois étoiles Michelin), puis aux côtés de Philippe Bohrer, le jeune homme de 28 ans, médaillé d'or aux Olympiades des métiers en 2009, se sentait prêt à voler de ses propres ailes. "Monique m'a tout appris : la grandeur, l'art de recevoir, l'humilité. Philippe Bohrer a cru en moi. En trois ans, je suis devenu directeur", raconte cet "accro au boulot".

 

Un moment hors du temps

Le chef Marc Weibel, 29 ans, qui a travaillé pour l'Ami Fritz à Ottrott (Bas-Rhin), le Plaza Athénée et le Crillon à Paris, mais aussi à Cuisine aptitude et à l'Atelier des chefs, a immédiatement adhéré au projet : "On est sur la même longueur d'ondes. Nous voulons que les gens se sentent chez nous comme chez eux."

Depuis juillet, le duo imprime sa marque, redécorant avec goût l'élégante maison bourgeoise, apportant de l'épure et du luxe sans ostentation. En cuisine, le chef sublime tout en légèreté les produits locaux. À la carte, il propose quatre entrées, trois poissons, trois viandes, un menu Saveurs iodées à 79 € et Découverte à 98 €.
Ensemble, ils espèrent "éblouir le client, lui faire passer un moment hors du temps". Et redonner à La Casserole son étoile.  

Sonia de Araujo

Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services