×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Séjour Café et Petit Café : charme, saveurs et indépendance

Restauration - mercredi 20 mai 2015 12:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Que ce doit par leur décor ou leur gastronomie, les restaurants de la famille Geille ont une place à part sur la scène niçoise. En cuisine, deux excellents premiers rôles, Nicolas Mendjisky et Joackim Salliot.



Nicolas Mendjisky et Joackim Salliot, les chefs de Séjour Café et du Petit Café.
Nicolas Mendjisky et Joackim Salliot, les chefs de Séjour Café et du Petit Café.

À l'écart des tables branchées du quartier du port de Nice, Séjour Café et Le Petit Café, créés par Marilène et Renaud Geille et leurs enfants, Marina et Robin, affirment une identité et un style inédits à Nice. En centre-ville, rue Grimaldi, à vingt mètres l'un de l'autre, ils ont un air de famille mais des identités affirmées, avec un esprit de loft plus que de restaurant, mêlant intimité, culture et voyages.

Vingt-huit couverts pour Séjour Café, illustré de beaux livres, photos et objets de collection, murs blancs et moulures. Une vingtaine pour le Petit Café, qui affiche même souci du détail, même décor chaleureux, dominante bleu vénitien et collection de vases de Murano. Marylène et Renaud Geille, qui avaient auparavant fait le succès des Viviers, repris par le MOF Jacques Rolancy, ont réussi leur pari : créer des lieux nouveaux, voire inédits, alliant décontraction, professionnalisme et cuisine de qualité.


Deux styles

Car si ces adresses font le plein, elles le doivent aussi à deux jeunes chefs de talent. À Séjour Café, Nicolas Mendjisky est un ancien d'Alain Llorca, au Chantecler (Hôtel Negresco), puis de Christian Plumail, avec qui il a travaillé douze ans dans son restaurant étoilé du boulevard Jean Jaurès. Du Poulpe en bouillon thaï au tendre Porcelet rôti à la sauge, des OEufs brouillés à la poutargue au Cabillaud rôti et petits légumes de printemps, se déroulent en saveurs délicates esprit du Sud, droiture et parfums.

Au Petit Café, un étoilé de fraîche date est arrivé en cours d'hiver : Joackim Salliot, 28 ans, aux côtés d'Éric Guérin à La Mare aux Oiseaux, au coeur du parc naturel de Brière, puis à Giverny au Jardin des Plumes. Du paradis de Monet au soleil de Matisse, cet admirateur de William Ledeuil apporte une cuisine tout en légèreté et précision (tartare de saumon, petits pois, oeuf de caille et éclats de grenade; gambas et linguine; chocolat au lait, sabayon glacé, tube croustillant au tonka et sorbet cacao).

Séduits par ces claires gastronomies, un accord prix-plaisir entre 35 et 55 €, la simplicité de l'accueil et l'attention du service, les Niçois plébiscitent l'une et l'autre adresse, plus complémentaires que concurrentes et bientôt escortées d'un Petit Bar (à vins) qui doit ouvrir prochainement face à Séjour Café.  

Jacques Gantié

Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services