×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

MOF Cuisine-Gastronomie : Virginie Basselot, Olivier Couvin et Fabrice Desvignes après la victoire

Restauration - vendredi 6 février 2015 15:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Virginie Basselot (Saint-James à Paris)
« C'est une très belle aventure. En sortant du concours, je pensais avoir mes chances car je n'ai pas fait d'erreurs irréversibles. C'est beaucoup d'émotion. J'ai longtemps travaillé avec M. Frechon et M. Leroy. Pour moi, ce sont des modèles et être comme eux, même si je suis loin d'avoir leur expérience et leur talent, c'est une grande fierté. La journée a été longue mais elle finit bien ».

Olivier Couvin (Auberge du Pont de Collonges)
« C'est énorme ! Au-delà d'un titre personnel, c'est un groupe, la famille Bocuse car cela fait 13 ans que je travaille dans son établissement. M. Paul, pour moi, c'est un deuxième papa. Je n'ai qu'une hâte, c'est d'aller le voir et tomber dans ses bras. Cela fait une dizaine de meilleurs ouvriers de France qui sont passés par cette maison. Aujourd'hui, je suis le plus heureux du monde.

Fabrice Desvignes (présidence du Sénat)
 « Je suis très étonné parce que pour moi, je n'avais pas bien travaillé hier. Le soufflé a été très déstabilisant et ça a été difficile de se reconcentrer. Je suis très surpris du bleu-blanc-rouge que j'ai autour du cou. J'en suis bouche bée, mais très heureux et très ému. J'ai été aidé et coaché par mes amis de la Présidence du Sénat, que je remercie ainsi que mon épouse et mes quatre enfants, car cela n'a pas été facile pour eux non plus ».

Propos recueillis par Nadine Lemoine
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services