×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Vous avez raté Top Chef ? Fatimata, Pierre et Harmony éliminés

Restauration - mardi 27 janvier 2015 10:07
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Trois épreuves concoctées par les nouveaux membres du jury, Philippe Etchebest, Helène Darroze et Michel Sarran, ont permis de départager les quinze candidats.



Trois nouveaux membres du jury attendaient les quinze candidats de Top Chef. Pour cette 5e édition, dont le premier épisode a été diffusé le 26 janvier sur M6, ils ont fait connaissance avec Philippe Etchebest, Helène Darroze et Michel Sarran, qui ont rejoint Jean-François Piège, présent depuis le début du programme.

Répartis en trois groupes, les candidats ont été confrontés à des épreuves imaginées par ces nouveaux jurés. Philippe Etchebest, tout d'abord, a proposé aux cinq premiers candidats d'imaginer une recette spectaculaire réalisée avec des pâtes industrielles. Alors que Martin, jeune chef belge de 23 ans, a étonné le MOF en osant des soufflés de cannellonis, Julien, le seul étoilé de la compétition, n'a pas hésité à reproduire une recette de Thierry Marx, les sphères de spaghettis. Vanessa, chef de son restaurant à Marseille, a étonné Philippe Etchebest, en faisant preuve de sang-froid après avoir raté le début de sa recette. Florian, qui se surnomme lui-même "la machine", a beaucoup couru pendant cette première épreuve. Fatimata, commis de 21 ans, a préparé des raviolis inversés, où une rondelle de betterave surmontait une farce aux pâtes. Malgré cette "bonne idée" saluée par les quatre jurés, cette dernière est éliminée.

 

"Pas d'effet waow"

Hélène Darroze a voulu tester la créativité des cinq candidats de son épreuve sur deux produits très utilisés en cuisine : la poire et le chocolat, leur demandant de réaliser une poire Belle-Hélène gastronomique. Kevin, sous-chef de 23 ans, a marié ces ingrédients avec du genièvre, dans une recette "explosive" mais convaincante. Adel, 27 ans, sous-chef à Saint-Paul-de-Vence, a réalisé avec succès un parfait glacé à la poire. Olivier, 38 ans, a privilégié herbes et épices pour sa recette. Jean-Baptiste, chef de partie, a imaginé un dressage particulièrement original pour son dessert, à la manière d'un pot de fleur, au grand étonnement du jury. Enfin, Pierre, l'autre Belge de la compétition, s'est lancé dans une préparation sans sucre agrémentée d'une vinaigrette poire-vanille. Hélas, "il n'y a pas d'effet waow", a déploré Jean-François Piège, l'assiette manquant de gourmandise. Le candidat a donc quitté la compétition cette semaine.

Enfin, Michel Sarran a invité les cinq derniers candidats dans sa maison du Gers pour l'ultime épreuve : réaliser une assiette gastronomique avec un poulet et des pommes de terre. Olivier, chef dans un restaurant gastronomique, a voulu étonner le jury avec des tubes de ficelle de pommes de terre frites, malheureusement peu concluantes, et a dû improviser pour finir sa recette dans les temps. Très influencé par l'Asie, Jérémy, d'abord baptisé "l'embrouilleur de l'année" par Michel Sarran en raison d'explications peu claires sur sa recette, a proposé un poulet cuit avec de la citronnelle et une purée de pommes de terre wasabi-noisettes. Harmony, 23 ans, a cuisiné une ballotine de volaille et ketchup de vitelotte. Nicolas, 43 ans et 27 ans de métier, a privilégié l'environnent et l'esprit de la maison de Michel Sarran, en choisissant de cuire son poulet au foin. Xavier, 19 ans et vainqueur du concours Objectif Top Chef, a fait preuve de beaucoup d'engagement, et a convaincu le jury. En raison d'une assiette moins bien aboutie, Harmony est éliminée du concours.

 

La semaine prochaine, Philippe Etchebest cuisinera avec les candidats, et dans les mêmes conditions. Ceux-ci devront ensuite recréer des recettes emblématiques de Jean-François Piège en en devinant les ingrédients.

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services