×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Michel Sarran sur Top Chef : "Il n'était pas question de jouer un rôle, je reste tel que je suis"

Restauration - lundi 26 janvier 2015 09:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Toulouse (31) Le chef 2 étoiles toulousain, toujours direct, dit qu'il ne se voyait pas à la télé. Le tournage de Top Chef a été pourtant « une très belle aventure ».



C'est avec humour que Michel Sarran raconte son premier contact avec Top Chef : « J'ai reçu un appel de la production me proposant de passer le casting. J'ai répondu non merci. Je n'avais jamais vu l'émission. J'avais peur que ce soit proche de la téléréalité et franchement, je n'étais pas intéressé. Ils ont insisté, si bien que j'ai fini par regarder deux émissions dont l'une à laquelle Pierre Gagnaire participait. Christian Constant m'a également conseillé de passer le casting, ce que j'ai fait les mains dans les poches, sans pression. Trois jours après, j'étais pris à ma grande surprise. Comme je restais sans voix. Il me demande : « vous êtes content ? » Je lui ai dépondu : « Je ne sais pas ». Puis pris d'un doute, je rappelle le numéro pour vérifier que ce n'était pas un copain qui me faisait une blague ».
Le chef 2 étoiles de Toulouse avait déjà une petite expérience télévisuelle lors d'interviews au cours de sa carrière. Mais ce qui a visiblement fait la différence, c'est « Cuisine Sauvage », l'émission qu'il avait tournée récemment pour France 5 dans laquelle il devait cuisiner exclusivement avec les produits trouvés sur une terre « hostile » par un homme spécialisé dans la survie. « Je suis un homme de challenge. Le principe de l'émission m'amusait. C'est un très bon souvenir ». Une émission suffisamment longue pour que sa personnalité chaleureuse transparaisse et soit remarquée.
Pour Top Chef, il a posé d'emblée ses conditions. Il veut rester lui-même et par crainte « du prisme déformant de la télé », il demande qu'aucun montage ne donne une image qui ne lui ressemble pas. « Il n'était pas question de jouer un rôle. Je reste tel que je suis. D'ailleurs, sur la première émission, on ne peut pas dire que je sois très à l'aise. Cela s'améliore avec le temps ». 

"Beaucoup d'émotion"

Ce que les téléspectateurs ne manqueront de voir, c'est l'émotion qui étreint Michel Sarran lors de cette première émission tournée dans le Gers, à Saint-Martin d'Armagnac. Il y entraîne 5 candidats pour une épreuve à l'issue de laquelle ils ne seront plus que 4. Dans sa maison familiale, en hommage à sa maman disparue il y a deux ans, il leur propose de cuisiner un poulet et des pommes de terre et d'en tirer le meilleur. « Cette épreuve, c'était beaucoup d'émotion pour moi et de tension pour les candidats. Voir dans mon village natal des projecteurs partout, une douzaine de caméra et une équipe pléthorique d'une centaine de personnes, je ne m'attendais pas à ça ! C'est dur aussi de dire à quelqu'un : « Tu es éliminé ». On les coache, on les rassure, on les speede aussi… des liens se nouent. Il faut légitimer sa décision et je peux dire que tout s'est toujours bien passé parce que les candidats ont vu que nous étions réglo ». 
La nouvelle formule de Top Chef intègre une plus grande proximité entre les membres du jury et les candidats. Une approche plus pédagogue avec des conseils, des astuces comme les chefs opèrent au sein de leur brigade pour obtenir le résultat qu'ils souhaitent. « C'est un aspect que j'ai adoré. Les accompagner, c'est super ! »
Il y a aussi les liens avec les autres membres du jury. « Avec Hélène Darroze, qui vient du Gers et qui a travaillé avec Alain Ducasse tout comme moi, ce fut une vraie rencontre. Nous nous sommes soutenus. Nous étions les bleus de l'émission. Philippe Etchebest est rôdé. Il nous a fait des blagues devant les caméras, derrière aussi. Je crois que notre bonne entente entre tous les membres du jury se perçoit à l'écran ».

Deux mois de tournage

Le tournage s'est étalé sur deux mois en octobre et novembre. La finale a été tournée mi-décembre, mais les membres du jury ne connaissent pas le résultat final issu des votes des clients du repas de la dernière épreuve. « Vous allez voir que le niveau était très relevé », souligne Michel Sarran. 
Aurait-il participé à Top Chef ? « Je ne suis pas concours, répond le chef avec sa franchise habituelle. En revanche, je me lance des challenges comme le brevet de pilote d'avion que je viens de passer. Mais je comprends les candidats qui se mettent en danger, qui ont envie de se mesurer à d'autres. Il faut néanmoins avoir conscience de la dureté des épreuves, mais c'est une très belle aventure » 
La première émission n'était pas encore diffusée (le 26 janvier sur M6 à 20 h 55) que le chef 2 étoiles de Toulouse a pu déjà ressentir quelques effets Top Chef : « J'ai reçu de nombreux messages très sympa de collègues, y compris de certains avec qui j'ai travaillé il y a bien longtemps. Retrouver des gens que l'on a perdu de vue, c'est une belle surprise. Il y a aussi des messages de candidats rencontrés sur Top Chef qui m'ont fait chaud au coeur ». Reste à Michel Sarran de découvrir l'effet Top Chef après la diffusion des émissions.

 

 
Nadine Lemoine

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services