×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Les inspecteurs Michelin communiquent via Twitter

Restauration - lundi 3 mars 2014 14:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

La sortie du guide Michelin France 2014 s'accompagne d'une arrivée du groupe sur Twitter et d'une expérience avec des blogueurs.



« Avis de ciel étoilé sur Twitter : le guide MICHELIN entre dans la twittosphère ! Dès lundi, toutes les exclus sur le #guidemichelin 2014… » ; « Un inspecteur qui mange à sa faim peut twitter sans fin. Nos meilleures adresses au jour le jour #guidemichelin » ; « Le #guidemichelin 2014 à peine sorti, le 2015 est déjà en route… Les analyses de sang des inspecteurs sont ok : rdv à table lundi ! #gammaGT »... Il ne manque rien à Michelin version 2.0. Présent sur le net avec viamichelin et michelinrestaurant, le groupe a déjà agrégé plus de 60.000 fans sur sa page Facebook en deux ans sur laquelle des posts sont mis en ligne régulièrement. Avec Twitter, @guidemichelin.fr, c'est un nouveau moyen de communication que Michelin s'approprie mais avec le piment en plus, car ce sont les inspecteurs qui twittent leurs messages en 140 caractères maximum depuis le 18 février. 
«Nous souhaitions, d'une part, créer des moments de communication tout au long de l'année avec nos utilisateurs, des relations plus étroites et récurrentes. D'autre part, il nous a semblé qu'ils seraient intéressés par l'envers du décor, par la voix off des inspecteurs qui les invite à partager une expérience intéressante en fonction de ce qu'ils ont vécu sur les routes : une ouverture, une animation particulière, la découverte d'un producteur…, explique Michel Georges, directeur de la communication Michelin Travel Partner. Les inspecteurs déterminent les informations pertinentes pour les followers et des échanges s'instaurent puisque les lecteurs peuvent commenter ou retwitter. Le tout sur un ton naturel qui invite à l'interactivité et qui reste bien sûr dans la droite ligne des valeurs du guide Michelin ».
Si l'inspecteur twitte sur un établissement, on saura où il se trouve ? « Non, car les twitts sont envoyés en différé. Nous avons testé Twitter aux Etats-Unis à New York, San Francisco et Chicago il y a trois ans et cela fonctionne très bien. Bien sûr, nous en avons tiré des enseignements afin que l'anonymat et le parcours soient préservés, explique Michel Georges. Quant à nos followers, ils apprécient que l'inspecteur s'exprime sur son vécu et partage avec eux un plat, un texte ou une photo. Cela valorise l'établissement dont il est question, mais cela ne présage évidemment pas de ce qui se passera pour lui dans prochain guide Michelin ».

3 blogueurs vivent l'expérience Michelin

« Nous avons demandé à trois blogueurs à Paris, Lyon et Bordeaux de vivre l'expérience du guide Michelin et de la raconter sur leur blog afin de la partager avec leur communauté. C'est leur vécu émotionnel lors de leurs découvertes des restaurants inclus dans le guide qui nous intéresse. Les valeurs de partage et de proximité sont primordiales et correspondent aux valeurs Michelin », dit Michel Georges. Rémunérées et défrayées, Anne Lapaillade (www.papillesetpupilles.fr), Delphine Desneiges (www.deedeeparis.com) et Majorie Fenestre (www.faimdelyon.com) ont entamé leur mission lundi dernier, le jour du lancement du guide Michelin 2014 et elle devrait s'achever dans trois mois. Une sélection de leurs articles sera disponible sur le site michelinrestaurant. Michelin peut compter sur ces trois jeunes femmes ultra connectées qui sont actives sur leur blog mais aussi sur Facebook et sur Twitter. Comme Michelin.
Nadine Lemoine