×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Gilles Goujon à la fête

Restauration - lundi 26 décembre 2011 15:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Fontjoncouse (11) Le chef de l'Auberge du Vieux Puits de Fontjoncouse (Aude) a invité une soixantaine de confrères étoilés, le 18 décembre dernier, pour célébrer au cours d'un dîner d'exception son troisième macaron, les vingt ans de son restaurant, et son cinquantième anniversaire.




Une soixantaine de chefs étoilés (et une centaine de Macarons!) réunis à l'Auberge du Vieux Puits de Fonjtoncouse
Une soixantaine de chefs étoilés (et une centaine de Macarons!) réunis à l'Auberge du Vieux Puits de Fonjtoncouse

Finalement, cela valait la peine d'attendre ! Avec 18 mois de retard, Gilles Goujon a fêté, le 18 décembre dernier, sa troisième étoile Michelin à L'Auberge du Vieux Puits de Fontjoncouse (11). Mais pas seulement : le chef a célébré par la même occasion la vingtième année de son restaurant, la note de 19/20 au Gault&Millau, le titre de chef de l'année... et ses 50 ans ! Une soixantaine de ses confrères étoilés l'entouraient au moment de souffler les bougies, car Gilles Goujon a organisé pour eux un dîner exceptionnel à l'Auberge du Vieux Puits. L'émotion se lisait sur le visage du chef de Fontjoncouse : « Je ne pouvais pas rêver d'un plus beau cadeau d'anniversaire  ; que demander de plus que l'amitié de tous ces professionnels ? Leur présence ce soir est la plus belle des récompenses ». Parmi les invités, qui représentaient ensemble près d'une centaine d'étoiles : Georges Blanc, Michel Bras, Jacques et Laurent Pourcel, Alain Dutournier, Jérôme Nutile, Gérald Passédat, Jean-Luc Rabanel, Christian Têtedoie, Michel Portos, Michel Trama ou encore Philippe Girardon, qui a signé ce bel hommage pour son ami Gilles Goujon : « Honoré d'avoir été MOF en même temps que toi, et de voir le chemin parcouru. Ta cuisine pleine de saveurs reflète une tête légère, un esprit généreux et un coeur large ». Perfectionniste dans l'âme, Gilles Goujon n'a pu s'empêcher de faire des allers-retours entre ses invités et la cuisine, pour vérifier l'élaboration des tous les plats jusque dans les moindre détails, notamment son fameux « oeuf de poule « pourri » de truffe melanosporum sur une purée de champignons et truffe, avec sa briochine tiède et cappuccino à boire ».
Le repas s'est prolongé tard dans la nuit. Et la fête s'est poursuivie le lendemain aux Jardins Saint-Benoit, dans le village voisin de Saint-Laurent-de-Cabrerisse. Dans la cour du complexe hôtelier du groupe Garrigae, Gilles Goujon avait invité 450 personnes autour d'un marché réunissant une trentaine de producteurs ; comme un hommage au terroir qui fait aussi la richesse de la cuisine de l'Auberge du Vieux Puits. Une fête couronnée par une dégustation de grands vins de Bordeaux et du Languedoc, sous l'autorité du sommelier Dominique Laporte.
Francis Matéo