×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Michel Portos élu cuisinier de l'année Gault&Millau

Restauration - lundi 7 novembre 2011 20:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Le guide Gault&Millau 2012 ne déroge pas à la règle. Sa sortie est l'occasion de couronner le chef de l'année, Michel Portos, de donner son palmarès des grands de demain et mettre en lumière des jeunes talents. Sans oublier les 2400 restaurants de la sélection.



Belle année pour Michel Portos. Le Marseillais adopté par le Bordelais au Saint-James à Bouliac (33) a sorti son premier livre (Michel Portos, Le Saint James en 65 recettes, éditions Flammarion), puis a remporté le premier Road Food Movie au Festival de la photo culinaire d'Oloron Sainte-Marie avec son photographe Hervé Lefebvre. Le voici sacré Cuisinier de l'année par le guide Gault&Millau, en compétition avec Philippe Labbé, L'Abeille, restaurant du Shangri-La Hotel Paris, et Benoît Bernard, La Laiterie à Lambersart (qui part bientôt pour de nouveaux horizons). La rédaction de Gault&Millau a tranché en faveur « d'un chef de son temps, iconoclaste souriant qui démonte les codes en inventant une nouvelle poésie culinaire ». Le chef a été largement ovationné par ses pairs lors de l'annonce de sa victoire à la Maison 8 à Paris.
« Oui, c'est une belle année pour moi. Je suis très heureux de recevoir ce prix surtout que je connais ceux qui l'ont reçu avant moi. Certains sont là aujourd'hui et ça me fait très plaisir. Il y a deux guides qui comptent vraiment pour moi. Michelin, la consécration suprême et Gault&Millau qui m'a découvert et qui m'a suivi depuis le début », dit Michel Portos.

Gault&Millau sur smartphones

Le guide à la couverture jaune compte 2400 restaurants, dont 12 seulement arborent les 5 toques. Jean-Luc Rabanel (L'Atelier de Jean-Luc Rabanel à Arles) vient d'intégrer ce cercle très fermé. 210 restaurants sont désignés « tables créatives ». 1600 proposent une offre ou un menu à moins de 35 euros. Les hôtels (900) dont 436 de charme et 32 hôtels design tiennent une bonne place dans cette nouvelle édition qui est consultable en intégralité et gratuitement sur le site www.gaultmillau.fr.
Le guide 2012, tiré à 55.000 exemplaires, sera en librairie dans quelques jours (29 euros). « Avec l'achat du guide, les lecteurs se voient offrir l'application mobile qui permet la localisation immédiate des établissements de la sélection les plus proches (prix de l'application hors achat du guide : 6,99 euros). Pour certains, la réservation directe est possible, souligne Patricia Alexandre, directrice du guide et du magazine Gault&Millau. Nous sortons très bientôt le guide des vins, qui aura également son application pour smartphones et même pour les tablettes numériques ».
Gault&Millau bouge aussi côté magazine. Une version plus design, modernisée, est annoncée pour la fin du mois avec un tirage initial de 30.000 exemplaires.

Nadine Lemoine