×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le Relais du Mercantour, un bistrot durable

Restauration - mercredi 30 novembre 2011 09:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Beuil (06) L'établissement membre du réseau des Bistrots de pays de Cheiron et Mercantour figure au palmarès des restaurants labellisés par La Clef verte.



Des produits issus des circuits de proximité sont au menu de Maryse Cossa.
Des produits issus des circuits de proximité sont au menu de Maryse Cossa.

Tenu par Maryse Cossa, le Relais du Mercantour arbore depuis quelques semaines le nouveau label Clef verte pour les restaurants. À l'instar du label pour les hôtels, celui-ci vise à assurer la visibilité des professionnels soucieux de réduire les impacts environnementaux causés par leur activité de restauration. "On parle ici de politique environnementale, de sensibilisation à l'environnement, de gestion de l'énergie, de l'eau et des déchets, d'achats responsables, mais aussi de la provenance et de la qualité environnementale des aliments cuisinés", résume la gérante de ce bistrot de pays.

Sur les 95 critères requis pour obtenir le label, 60 sont impératifs. Huit d'entre eux concernent directement les produits alimentaires. "On se penche sur le contenu de l'assiette", insiste Patrice Gonzales,  responsable communication Clef verte pour l'Office français de la fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe. "Dans les cuisines, les chefs sensibilisés développent depuis longtemps des réflexions sur les circuits courts, les produits de saison, bio, issus du commerce équitable, la traçabilité. On retrouve ces préoccupations dans la grille de critères."

Au moins 25 % de produits bio

Au Relais du Mercantour, Maryse Cossa est ainsi en mesure de renseigner ses clients sur le pays d'origine de ses ingrédients principaux. 85 % de ses plats sont cuisinés sur place. Elle utilise dans sa cuisine au moins 25 % d'ingrédients issus de l'agriculture biologique et 60 % de fruits et légumes de saison français. "Le plus difficile pour nous, bistrot de montagne, a été de répondre au critère sur les circuits de proximité", poursuit la tenancière pour qui le label est une vraie valeur ajoutée. "Il valorise nos efforts auprès de la clientèle sans sacrifier au plaisir et à la convivialité de la table et surtout il s'inscrit dans une démarche d'amélioration continue."

Anne Sallé

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services