×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La Gallery, l'art de varier les plaisirs gustatifs

Restauration - vendredi 25 novembre 2011 16:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Grenoble (38) Le Grenoblois Michel Monge réalise son rêve : ouvrir une rue gourmande avec sept espaces de restauration et une centaine de place assises.



À 25 ans, le sommelier Michel Monge partage déjà avec son frère cuisinier, Fabien (23 ans), de belles références comme les Terrasses d'Uriage ou Guy Savoy. Mais il l'a entraîné cette fois-ci dans une autre grande aventure : le Grenoblois a ouvert le 10 novembre une véritable rue gourmande. Univers gris et blanc rehaussés de rouge Hermès, mur végétal, puits de lumière et larges baies vitrées… Son élégante Gallery, situé passage de la République à Grenoble, abrite sept boutiques : ici, cuisine au wok, là, salades composées, place un peu plus loin à la cuisine vapeur, aux plats traditionnels en cocottes et bocaux ou aux pâtes et ravioles. En face, l'espace du maître sushi Juan Colimba avec son kaiten et ses cinq places assises face au cuisinier puis un café salon de thé, univers hautement gourmand (et très design) avec pâtisseries David & François et glaces Pierre Geronimi.

"On se pose où l'on veut"

L'ensemble a été mis en scène avec le concours de l'architecte Claude Diafferia. Comme dans une vraie rue, chaque échoppe est coiffée d'une élégante marquise et l'espace est ponctué d'étonnantes poubelles rouges en forme de gros Légo et de lampadaires. "L'idée est d'offrir de la qualité et des saveurs variées à déguster entre amis ou en famille sans querelle de goût. Chacun achète le plat qu'il préfère et l'on se pose où l'on veut", explique Michel Monge. Mange debout et tables de bistrot sont installés en 'extérieur' (dans la rue couverte) ou dans certaines échoppes. Si sushis, pâtes et ravioles sont cuisinées sur place, les autres plats sont concoctés sous l'autorité de Fabien Monge dans un laboratoire de 200 m2 repris à quelques kilomètres de là (Seyssins). Conquis par le projet de Michel Monge, le propriétaire des murs de ce passage de la République a accepté de devenir son partenaire financier. Montant de l'investissement : 500 000 €. La société La Gallery compte 13 salariés. Ouverte du mardi au samedi, de 11 heures à 20 heures non stop, La Gallery peut aussi être privatisée.

Nathalie Ruffier

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services