×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Reconversion au soleil pour le jambon

Restauration - mercredi 16 novembre 2011 12:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Aix-en-Provence (13) Frédéric Roy, accompagné de Jean-François Jeanniot, vient de créer Jambon bulle, un lieu à mi-chemin entre bar à jambon et à tapas, table d'hôte et épicerie fine.



Jambon Bulle est né d'une rencontre entre Frédéric Roy, chef étoilé du Pot d'étain près de Belfort, et Jean-François Jeanniot, créateur de La Guildive (une maison spécialisée dans la gastronomie ibérique). Cet établissement atypique propose donc des jambons ibériques d'exception à emporter ou à déguster sur place. Avec passion, Frédéric Roy explique aux clients l'importance de la région, de l'alimentation, de l'affinage, les spécificités et les subtilités de chaque produit. "En Espagne c'est une culture, pas encore dans l'Hexagone, mais les français s'y intéressent, car ils apprécient la charcuterie de grande qualité."

Frédéric Roy prépare aussi des tapas. Une restauration toute en simplicité qui prend avec ce chef une autre dimension. Ainsi, selon la saison, la brandade de morue va côtoyer le velouté de potiron et des sauces à la truffe. Côté épicerie, des conserves de poissons, de légumes et autres (riz à paella, huile d'olive…) comblent les amateurs qui veulent poursuivre le voyage chez eux. Côté cave enfin, Frédéric Roy, met en avant les vins en biodynamie et espère veut pousser les vins effervescents, qui se marient parfaitement avec les arômes complexes du jambon.

Hélène Dorey

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services