×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Pour ses 15 ans, l'Auberge de la Diligence rajeunit

Restauration - vendredi 21 octobre 2011 12:03
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Loiré (49) Plus que par une grande fête, cet anniversaire sera surtout marqué par la fin d'une lourde phase de travaux.



À la fois abritée et chauffée, jouissant du cadre authentique des vieilles pierres et de la verdure du jardin, la terrasse a déjà séduit la clientèle.
À la fois abritée et chauffée, jouissant du cadre authentique des vieilles pierres et de la verdure du jardin, la terrasse a déjà séduit la clientèle.


Au printemps 1996, Tania et Michel Cudraz rachètent un bar en mauvais état avec un grill au feu de bois. Quinze ans et une étoile Michelin plus tard, ils ont achevé la rénovation de cet ancien relais de poste, avec une ultime tranche de travaux. Certains d'entre eux sont peu visibles comme la rénovation et l'isolation de la toiture ou l'aménagement des combles avec vestiaire et sanitaires pour le personnel. Mais d'autres ont un impact direct sur la clientèle : la mise en place d'une nouvelle et spacieuse entrée de 80 m2 avec accès pour les personnes handicapées et toilettes aux mêmes normes, la création d'une terrasse chauffée de 38 couverts avec jardin paysager dans la cour intérieure et, pour finir, la nouvelle décoration du salon privatif de 24 couverts.

450 000 € de travaux

Au final, cela représente un investissement de 450 000 € et deux bonnes années de travaux, pendant lesquelles le restaurant a continué à proposer une cuisine et un service d'un niveau égal.

Aujourd'hui, le couple de restaurateurs veut donc surtout savourer cette période plus calme. Mais Michel Cudraz imagine néanmoins des projets à long terme : "Sûrement la création de chambres. Il ne nous restera plus que ça, le restaurant ayant été refait de A à Z !"   

Élodie Bousseau

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services