×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La Cigale égarée, un restaurant bien perché

Restauration - lundi 24 octobre 2011 12:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Quimperlé (29) À Quimperlé, les patrons de La Cigale égarée ne sont pas si perdus que ça, attirant une belle clientèle dans ce coin de Bretagne grâce à des parti pris osés.



Damien Victor-Pujebet privilégie autant le décalé que la qualité.
Damien Victor-Pujebet privilégie autant le décalé que la qualité.

"On est vraiment tranquilles et c'est bien car les clients viennent pour nous et pas par hasard !" La Cigale Égarée de Damien et Séverine Victor-Pujebet semble en effet un peu perdue dans son écrin d'un hectare de verdure cerné, à l'entrée de Quimperlé, par une zone d'activité. L'ancienne ferme devenue restaurant a beaucoup de charme avec son jardin de curé fait de bric et de broc et planté de figuiers, pêchers, mûriers, noyers…

Atypique, voilà bien le mot pour ce restaurant qui conjugue une gastronomie ludique et décalée. "Nous avons construit notre notoriété sur des choses très osées en cuisine comme des snifs de rails de bonbons acidulés au piment d'Espelette, des sauces en seringue pour agrémenter les poissons, des cuissons basse température…" Même s'il s'est un peu "calmé" Damien Victor-Pujebet continue de s'amuser en travaillant " à l'instinct et avec d'excellents producteurs. Je ne suis pas là pour galvauder les bons produits de Bretagne."

Des projets à venir
De la qualité et du décalé. Du coup, la Cigale Égarée attire une clientèle plutôt jeune, venue de Lorient, Quimper, Vannes, Nantes… et guidée en salle par Séverine, ancienne comptable dont le rêve était d'ouvrir un restaurant. "Nous sommes très proches des clients, dans une ambiance un peu familiale avec environ 26 couverts le soir car nous sommes deux en cuisine et deux en salle pas plus !" Menus à 55 et 75 € le soir (35 € le midi). Aujourd'hui d'autres projets pointent le bout de leur nez avec cette grange qui devrait se transformer en salle d'accueil de groupes.
Olivier Marie

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services