×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

L'Auberge du Frankenbourg poursuit sa mue

Restauration - vendredi 21 octobre 2011 17:19
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La Vancelle (67) Voilà trois ans que Sébastien et Guillaume Buecher ont entamé des travaux après la reprise de l'établissement familial, à la Vancelle. Après la salle, l'accueil et l'espace des cours de cuisine, les chambres ont elles aussi droit à un lifting.



C'est à la fois rustique et moderne, fin et chaleureux. À l'image du travail familial, en cuisine pour l'aîné Sébastien Buecher, en salle pour le cadet Guillaume Buecher. L'Auberge du Frankenbourg a conquis son étoile Michelin en 2005, et le cadre se transforme lui aussi, petit à petit. "Cela fait trois ans que nous effectuons des travaux, qui sont forcément à notre image puisque, mon frère et moi, nous sommes nos propres architectes. C'est un dopant pour nous et les retombées sont plutôt bonnes", explique Guillaume Buecher.

Au menu, donc, du "rustico-moderne" pour reprendre l'expression de ce passionné d'architecture intérieure. Le bois est très présent, ainsi que la chaux ou le chanvre. Et surtout, on y tient à faire travailler des gens du cru.

Des cours et des chambres

Depuis novembre 2010, des cours de cuisine sont dispensés chaque samedi matin dans un lieu dédié, sous la salle de restaurant. En 2011, 9 chambres ont aussi été refaites dans le petit hôtel qui en compte 11, les suivantes viendront en février prochain. Au total, la réfection de chaque chambre se monte à 20 000 €, celles du rez-de-chaussée (accueil, salle de petit déjeuner et cave à vin) à 40 000 et la mise aux normes d'accessibilité à 30 000. Au final, les Buecher comptent sur 20 chambres estampillées 3 étoiles. Le travail n'est pas fini, mais puisque c'est 'dopant'…

Flora-Lyse Mbella

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services