×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Un dîner de gala célèbre la gastronomie française à Buenos Aires

Restauration - vendredi 23 septembre 2011 16:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Buenos Aires (ARGENTINE) À l'occasion de la Fête de la gastronomie, le Sofitel Buenos Aires Arroyo accueille onze chefs pour un grand dîner à la française.



Les chefs du Grand Dîner.
Les chefs du Grand Dîner.

En ce 23 septembre, la Fête de la gastronomie dépasse largement les frontières de l'Hexagone. À Buenos Aires, l'association Lucullus marque le coup avec Le Grand Dîner qui rassemble onze chefs d'Argentine : Guillaume Bianchi (Cocina 45), Olivier Falchi (Sofitel  Buenos Aires Arroyo), Sébastien Fouillade (Brasserie Pétanque), Jérôme Mathe (Café des arts), Jean-Paul Bondoux et Jean-Baptiste Pilou (restaurant La Bourgogne), Beatriz Chomnalez (Caesar Park), Antonio Soriano (Mansion Algodón), Bruno Gillot et Olivier Hanocq  (L'Épi boulangerie), et Emmanuel Herbin venu spécialement d'Ushuaia (Chez Manu).

Organisé dans les salons du Sofitel Buenos Aires Arroyo, cet événement réservé à cent convives (dont l'ambassadeur de France, Jean-Pierre Asvazadourian) rend hommage à la tradition culinaire française. "Chaque plat est conçu par un duo de chefs différent, et le repas est ponctué par des apparitions de personnages : Lucullus en maître de cérémonie, ou encore la muse de la gastronomie si chère au Maître Savarin, détaille la fondatrice de l'association, Ode Vergos. Le menu est volontairement classique, avec par exemple une Noisette de cerf rôti, betteraves et potirons à la sauce Grand-Veneur, ou encore une Ballottine de poule-au-pot et foie gras et sa gelée au porto, car l'objectif est de faire connaître notre cuisine à une clientèle majoritairement argentine."

 
Violaine Brissart