×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Michelin va lancer un site dédié à tous les restaurants

Restauration - vendredi 23 septembre 2011 13:43
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

A la fin de l'année, Michelin va offrir aux restaurateurs référencés dans le guide et aux autres un nouveau canal de promotion. Alain Cuq, directeur général de Michelin Travel Partner, répond aux questions que les restaurateurs ne vont pas manquer de se poser.



Michelin veut éviter tout malentendu. Oui, un nouveau site internet dédié à la recherche de restaurants sera en ligne d'ici la fin de l'année. Oui tous les restaurants faisant partie de la sélection du guide rouge seront évidemment sur ce site. Oui d'autres restaurants pourront y apparaître. Mais non, on ne pourra pas les confondre. Dans un courrier que vient d'envoyer aux restaurateurs aujourd'hui dans le guide, il est spécifié que « La présentation distinguera clairement, parmi tous les restaurants, ceux qui ont été sélectionnés par les inspecteurs du guide Michelin ». Alain Cuq, directeur général de Michelin Travel Partner (nouvelle entité qui regroupe les activités des cartes et guides ainsi que celles de Via Michelin liées au numérique), l'assure : « Il n'y aura aucune ambiguïté ! Aujourd'hui, avec ce site, Michelin répond aux besoins des internautes qui vont de plus en plus au restaurant. Ils cherchent des restaurants pour une occasion importante comme un anniversaire, mais aussi pour simplement se restaurer au quotidien. Nous nous devons de le renseigner sur les restaurants qu'il peut trouver alentour. Michelin doit répondre à cette nécessité pour le consommateur. Nous sommes ici dans le service pratique ».

S'inscrire gratuitement

Pour les restaurants référencés, leur présence sur le nouveau site sera automatique. On y trouvera les informations et les commentaires de l'inspecteur à l'identique que dans la version papier. Quant aux restaurants qui ne font pas partie de la sélection, ils pourront s'inscrire gratuitement en ligne directement sur le site. « Les internautes aussi pourront inscrire un restaurant qui leur a plu sur le site. Tout le monde peut le faire, mais cela ne signifie pas qu'ils sont recommandés par Michelin », souligne Alain Cuq.

Les internautes, tout comme sur Via Michelin, pourront poster des commentaires sur les restaurants. « Nous devons laisser les internautes s'exprimer. Lorsque l'on vient chercher une information sur un site, on veut aussi lire les avis d'autres consommateurs. C'est une attente au même titre que le label de qualité que représente la sélection Michelin». Mais les restaurateurs craignent les commentaires débridés et injustes sur le net. Pour Alain Cuq, l'expérience de Via Michelin écarte les craintes. « Globalement, la tonalité des commentaires est responsable. Ils sont éclairants et pas dénigrants », assure le patron de Michelin Travel Partner précisant qu'une « modération » est prévue.

 

Des offres commerciales pour améliorer sa visibilité

 

Le nouveau site est gratuit pour les internautes et pour les professionnels. Il devient payant lorsque l'on souhaite bénéficier de prestations supplémentaires, comme insérer des photos ou le menu. Les diverses formules seront présentées aux restaurateurs par l'équipe commerciale de Michelin dans les prochains mois. Elles sont en voie de finalisation.

Comment Michelin va-t-il gérer ce nouveau lien commercial avec les professionnels ? « J'ai deux équipes distinctes. Il y a un directeur du guide Michelin et un directeur commercial, chacun ayant ses responsabilités propres. Il n'y a pas d'interférences, dit Alain Cuq. Notre déontologie nous interdit bien sûr le mélange des genres, mais au-delà de nos convictions, nous serions vraiment bêtes de nous tirer une balle dans le pied en mettant à mal notre réputation. La sélection du guide Michelin continuera à être réalisée en toute indépendance ».

« Michelin a des atouts que d'autres n'ont pas »

 

Avec ces nouveaux services payants, Michelin entend mettre en place des offres qui sont autant de vecteurs de promotion et de commercialisation pour le restaurateur. « Michelin doit être partout où on en a besoin et sur tous les supports ». Le papier « qui correspond à un certain usage que ce soit dans la voiture ou sur un bureau » est toujours d'actualité. Internet sur les ordinateurs, sur les smartphones (iPhone, Nokia) et dans les voitures (Nissan, BMW et bientôt Ford), sans oublier les tablettes numériques, Michelin veut multiplier sa visibilité et donc celle des établissements qui seront présents sur ces multiples canaux.

Pourquoi choisir ce site ? « Michelin a des atouts que d'autres n'ont pas, répond Alain Cuq. Sur Via Michelin, nous comptabilisons 400 millions de visites par an et nous avons l'habitude de faire les choses bien ». La version de démarrage du site sera en ligne en décembre et la version finalisée courant avril. A suivre.

 

 
Nadine Lemoine