×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Hervé, côté ville et côté plage

Restauration - lundi 22 août 2011 16:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Agde (34) Après avoir conquis le centre-ville avec le Bistrot d'Hervé, le restaurateur Hervé Dos Santos se lance dans la restauration de plage : il a ouvert le 22 juin dernier Hervé Côté plage.



Hervé et Sabine Dos Santos entourés de leurs enfants.
Hervé et Sabine Dos Santos entourés de leurs enfants.

Trois ans après l'ouverture du Bistrot d'Hervé dans le centre-ville d'Agde, qui confirme sa solide réputation en attirant une clientèle locale et exigeante, Hervé Dos Santos a ouvert Hervé Côté Plage le 22 juin dernier. Une aventure de taille, même pour cet homme de projet, car les démarches administratives sont plus nombreuses et non dénuées d'embûches.

"Nous avons obtenu la concession assez tardivement, c'est la raison pour laquelle nous n'avons pu ouvrir avant cette date", confie Sabine Dos Santos, son épouse, qui s'occupe de l'accueil et de la salle, "les travaux d'aménagement ont duré quinze jours. Nous nous retrouvions  parfois avec plus d'une trentaine d'ouvriers sur le chantier. Nous avions une idée  précise de ce nous désirions Hervé et moi, nous voulions recréer un esprit paillote avec les matériaux correspondants", poursuit-elle.

La renommée du chef a cependant permis de fluidifier les relations avec la mairie qui accorda finalement une concession pour sept ans, permettant au couple d'avoir une activité de restaurant et de bar de plage.Avec une centaine de couverts et 80 transats, Hervé et Sabine Dos Santos ont su amener sur leur plage une clientèle déjà conquise par le Bistrot d'Hervé. 

L'activité transat dépendante de la météo

Malgré un mois de juillet à la météo peu clémente. "La restauration a bien marché en juillet, confie Sabine Dos Santos, en revanche l'activité transats n'a pas été fabuleuse mais nous verrons par la suite avec des dates d'ouvertures différentes l'année prochaine."

La cuisine proposée a des saveurs estivales et méditerranéennes telles que le Tartare de boeuf au pesto façon carpaccio. Hervé Dos Santos est épaulé en cuisine par un second prometteur, Tony Bonino. "Ma clientèle est très exigeante, il est donc important de savoir s'entourer, Tony connaît bien le métier." Hervé Dos Santos dispose d'un vivier à homards et  bénéficie de la proximité du port de pêche d'Agde. "Je travaille en direct avec la poissonnerie de la criée, explique t-il. Et côté vin ? "Je continue de travailler avec France Boisson et je propose une cuvée Bistrot d'Hervé en rosé, blanc, ou rouge établie avec l'aide d'un sommelier. Pour le rosé, par exemple, il s'agit d'un assemblage de 4 cépages de la région." 

Une déco rappelant les tropiques 

Depuis quelques années, les restaurants de plage se multiplient - au gré des concessions - sur la côte Languedocienne. Afin de se distinguer des autres, Sabine et Hervé ont opté pour une décoration qui n'est pas sans rappeler l'île Maurice. "La plupart des restaurants de plage choisissent des bois  sombre pour leur décoration, comme le teck", explique Sabine, nous avons préféré  opter pour un bois plus clair, qui évoque, d'après nos clients, une ambiance rappelant les îles tropicales."

Les enfants d'Hervé et de Sabine Dos Santos participent eux aussi à l'aventure en aidant leurs parents "mais plutôt sur la partie transats", précise Sabine en souriant.

A. J. A.