Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Mariage gay : une opportunité pour les hôteliers et restaurateurs

Restauration - vendredi 29 juillet 2011 15:51
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

New York (ETATS-UNIS) Avec la légalisation des unions homosexuelles dans l’État de New York, les professionnels capitalisent sur un nouveau marché prometteur.



Une chambre du Out NYC, le premier hôtel gay de New York.
Une chambre du Out NYC, le premier hôtel gay de New York.

L’industrie du tourisme a de quoi se réjouir. New York est devenu le sixième État américain (après le Massachusetts, le Connecticut, le Vermont, l’Iowa, le New Hampshire et Washington) à autoriser le mariage gay, ce qui devrait booster l’économie de la ville.

Grâce à la nouvelle loi, New York va devenir la destination de mariage numéro un, a déclaré George Fertitta, président de l’office de tourisme NYC & Company. New York ne va pas seulement attirer les couples qui souhaitent sunir ici, mais aussi ceux qui recherchent une destination de lune de miel mémorable.

Des centaines de couples homosexuels se sont unis dans la joie et la bonne humeur à New York le 24 juillet, jour de l’entrée en vigueur de la nouvelle législation. Certains sont venus de loin pour s’unir dans la Big Apple (c’est possible pour les non-résidents, étrangers inclus), et célébrer l’égalité des droits obtenue après une lutte législative acharnée.

“New York va devenir le Las Vegas du mariage gay”, confirme Grayson Handy, directeur artistique de l’agence d’événementiel Prudence Designs and Events. Hôteliers, restaurateurs, traiteurs et autres ‘wedding planners’ (organisateurs de mariage) sont sur le pont. Plusieurs hôtels de New York participent à l’offre ‘NYC I Do’ [NYC je le veux, NDLR], des ‘packages’ pour attirer les tourtereaux.   

Consultante certifiée en mariage gay
Le Ritz-Carlton surfe sur la vague arc-en-ciel, en proposant l’offre ‘Célébrer l’égalité : plus d’amour pour tous’ dans son hôtel de Battery Park dans le sud de Manhattan. Cela comprend une réduction de 25 % au spa de l’hôtel, des services gratuits pour les parents des couples, des points de fidélité… Ce n’est pas tout : le Ritz Carlton a annoncé la nomination d’une ‘consultante en mariage gay certifiée’. Nancy Salatto-Deighan est en effet diplômée de 14 Stories Gay Wedding Institute, une agence de ‘wedding planners’ spécialisée dans les cérémonies gay. Le groupe espère ainsi attirer les couples gay pour leur lune de miel dans leurs hôtels et resorts à travers le monde.

Au sein du groupe Starwood, la marque W propose quant à elle une offre ‘Right to Unite’, qui inclut un service voiturier jusqu’au bureau de l’état-civil, champagne et pièce montée, une mini-caméra Flip pour filmer la cérémonie et une suite dans l’un des hôtels new-yorkais de l’enseigne. La marque offre aussi à ceux qui organisent leur mariage dans l’un des W new-yorkais deux nuits gratuites au W Retreat & Spa de Vieques Island à Puerto Rico.

Un nouveau segment au fort pouvoir d’achat
L’hôtellerie new-yorkaise a déjà bien rebondi depuis la récession. Au premier semestre 2011, selon les chiffres de STR Global, le taux d’occupation des établissements de New York atteignait 70,1%, bien au dessus de la moyenne nationale de 54,9 %. En 2010, le taux d’occupation était à 85 % et le prix moyen de la nuit à 197 $ (137 €), presque deux fois supérieur à la moyenne nationale à 99,37 $ (69 €).

Cette nouvelle législation tombe à pic pour New York qui a considérablement élargi son parc hôtelier ces derniers mois. Depuis 2008, près de 14 000 nouvelles chambres ont été ajoutées à l’offre de la ville qui compte désormais 90 000 chambres. D’ici la fin de l’année, 24 nouveaux hôtels devraient encore voir le jour.

Avec l’arrivée de ce nouveau segment de la population au fort pouvoir d’achat sur le marché du mariage, la restauration en bénéficier par ricochet. “La légalisation du mariage gay a permis daugmenter les demandes de traiteurs spécialisés dans les banquets de mariage ainsi que les réservations dans les restaurants, se réjouit Andrew Rigie, porte-parole de l’association des restaurateurs de New York.
Laure Guilbault

Le Out NYC, un incontournable pour la communauté
"Ce qui fait du Out NYC un hôtel gay est le niveau de confort et les services conçus spécifiquement pour la communauté", explique Ian Reisner, directeur de Parkview Developers, un groupe indépendant, dans un communiqué. 

Situé sur la 42ème rue, entre la 10ème and 11ème avenue, le complexe dans le giron de Parkview inclut un hôtel de 105 chambres (à partir de $250 la nuit), un nightclub de 1000m2, [XL nightclub tenu par les impresarios de la scène gay John Blair et Beto Sutter et les promoteurs de soirées Brandon Voss et Tony Fornabaio], un café, un restaurant baptisé Kitchen, un centre de conferences et un centre de bien-être. 

“Le "Out NYC va devenir un incontournable pour la communauté gay new-yorkaise et les touristes gay. Avec la nouvelle législation, nous sommes impatients d'accueillir un grand nombre de couples gay et aussi de nouveaux mariés." 

La première phase du projet sera l'ouverture à l'automne du nightclub. Dans un deuxième temps suivra l'ouverture de l'hôtel boutique, du café, restaurant et différentes salles privées pour événements et mariages.
 

 
Journal & Magazine
Bulletin inscription abonnement gratuit
Services