×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Dîner des 60 chefs à Versailles pour les Relais & Châteaux

Restauration - jeudi 7 avril 2011 11:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Versailles (78) Hier soir, 650 convives ont participé dans la galerie des Batailles au repas organisé par les associations Relais & Châteaux et Grandes Tables du Monde pour soutenir la création de la future cité de la gastronomie.



Jaume Tàpies pour les Relais & Châteaux et Marc Haeberlin pour les Grandes Tables du Monde ont réussi leur pari : organiser dans le Château de Versailles, sous le haut patronage du Président de la République, un dîner à l’affiche sans précédent dont les bénéfices seront en reversés à la Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires (MFPCA), présidée par Jean-Robert Pitte, pour la création de la Cité de la Gastronomie. Une autre cause a interpelé les professionnels : le Japon, qui recevra une partie des bénéfices « à la demande des grands chefs qui ont réalisé ce dîner, pour aider modestement nos amis japonais qui sont dans la souffrance, dans la terrible épreuve qu’ils vivent en ce moment », a annoncé Jaume Tàpies.

 

48 plats différents

 

Pour les clients, l’arrivée majestueuse par la cour pavée du Château de Versailles et la traversée des appartements royaux pour atteindre la Galerie des batailles où se déroulait le dîner des chefs, c’était déjà exceptionnel. Pour les chefs, dresser les assiettes dans un immense couloir du château (entre colonnes et statues) fut également du jamais vu. Le tout dans une ambiance studieuse et bon enfant, chacun à son ouvrage. Priorité à l’envoi des plats. On se concentre sur ses assiettes mais on file aussi donner un coup de main à celui qui a pris du retard. Concentrés mais dans la bonne humeur. Le timing est rigoureux avec ses horaires d’envoi et ceux où il faut se rendre en salle, car les clients, à 890 euros le menu, veulent légitiment voir les chefs. Oui ils sont bien là, oui ils ont travaillé dans ce long couloir.

La veille déjà, ils se sont tous rendus chez Potel & Chabot afin de caler les derniers détails avec Jean-Pierre Biffi, grand maître de la logistique de l’événement. Le traiteur haut de gamme Potel & Chabot a récupéré toutes les recettes, réalisé les achats des produits, cuisiné… Le jour J, sur place, pas de cuisine, on remet en température et on dresse. Les équipes de Jean-Pierre Biffi travaillent avec les chefs pour assurer la prestation. Et quelle prestation ! 48 plats différents : 16 entrées froides (à base de saint-jacques ou homard), 16 entrées chaudes (bar de ligne ou morilles) préparées au guéridon et 16 plats (canard de Challans ou agneau de l’Aveyron) découpés en salle. Les desserts étaient en partie produits par les chefs, complétés par les Paris-Brest et autres spécialités de la Pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini. Au total, 120 personnes oeuvraient en ‘cuisine’ et autant en salle pour assurer ce dîner monumental. Les caméras de France 2, de TF1 et de 2 télévisions japonaises ont immortalisé l’évènement y compris en coulisses. Un dîner où l’on n’a pas oublié de rendre hommage au chef espagnol 3 étoiles Santi Santamaria, membre des Relais & Châteaux, disparu brutalement en février dernier. Un autre hommage, surprise cette fois, a été réservé par tous les intervenants au dîner à Pierre Troisgros. Une superbe ovation à l’image de cette soirée très conviviale entre tous ceux qui ont retroussé leurs manches hier soir.

 
Nadine Lemoine