×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Bilan positif de la baisse de la TVA au 4e trimestre 2010

Restauration - mardi 8 mars 2011 11:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Près d’un an et demi après le passage de la TVA à 5,5 % dans la restauration, CHD Expert continue de s’intéresser aux répercussions de cette mesure auprès des professionnels de la restauration à table.






Selon les informations issues des baromètres trimestriels de la restauration réalisés par CHD Expert depuis avril 2009, 86 % des restaurateurs sont globalement satisfaits de la baisse de la TVA mais s’inquiètent d’une possible augmentation du taux pour le secteur. 49 % des établissements ont profité de cette baisse pour recruter du personnel, contre seulement 35 % un an auparavant. Un tiers des restaurateurs interrogés continuent à communiquer sur la baisse des prix relative à la diminution du taux de TVA sur leurs cartes. Enfin, plus d’un établissement sur cinq a profité de cette mesure pour améliorer la qualité de leurs achats alimentaires.

Selon Nicolas Nouchi, directeur général de CHD Expert France : “Malgré la satisfaction générale ressentie, les restaurateurs interrogés sont agacés de la mauvaise communication faite sur leur activité, alors que pour certains établissements la baisse de la TVA a représenté une vraie démarche de promotion positive. Les informations issues de notre [échantillon] confirme l’utilisation de la TVA pour du recrutement, ce qui symbolise également une situation de reprise en plusieurs étapes.”