×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Un bistrot d’or pour Jean-Paul Arabian

Restauration - mercredi 9 février 2011 09:32
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


De gauche à droite : Hugues Aufray, Jean-Paul Arabian, Frédéric Lefebvre, Gilles Pudlowski, Guy Savoy, Yannick Alleno, Estelle Touzet et  Jacques Toubon.
© JPA
De gauche à droite : Hugues Aufray, Jean-Paul Arabian, Frédéric Lefebvre, Gilles Pudlowski, Guy Savoy, Yannick Alleno, Estelle Touzet et Jacques Toubon.

Gilles Pulowski a rendu un bel hommage à Jean-Paul Arabian lors de la soirée de lancement du Pudlo Paris 2011 au Shangri-La : « Cinquante ans au service la restauration, ça se fête. Jean-Paul Arabian, qui démarra tout jeune au Palm Beach de Cannes, servit Jean Gabin au temps de mélodie en sous-sol et Henri Salvador alors qu'il était jeune stagiaire, fut chef de rang chez Maxim's, avant de travailler pour son compte, d'être aubergiste de luxe (le Restaurant place du Théâtre à Lille, puis Ledoyen à Paris) avec son épouse Ghislaine, est devenu bistrotier de coeur (Pierre au Palais Royal et enfin le Caméléon rue de Chevreuse). Le Pudlo Paris 2008 en avait fait son bistrot de l'année. Il raconte, édicte, invoque, se moque des modes du temps, remet en vogue les poireaux vinaigrette, le fameux foie de veau épais comme l'avant-bras et le nougat glacé. Bref, donne le ton d'un lieu à part où la convivialité n'est pas un vain mot ». Un hommage qui a pris la forme d’un « Bistrot d’or », confectionné pour lui par Michel Bernardaud et remis par Gilles Pudlowski devant plus de 600 personnes, dont le maire du 6e, Jean-Pierre Lecoq, Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat pour le commerce, le tourisme et l'artisanat, et ses amis Lise et Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture.