×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Marie et Roger Sengel vendent le Clou

Restauration - mardi 15 février 2011 17:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Strasbourg (67) Depuis dix-huit ans, Marie Sengel animait la winstub, seule adresse strasbourgeoise dotée d’un Bib Gourmand. Son mari, Roger, président de l’Umih Alsace et Bas-Rhin, l’y avait rejointe en 2001. La retraite approchant, le couple s’est séparé de l’affaire au profit Jean-Noël Dron, qui possède déjà une demi-douzaine d’établissements strasbourgeois.



“J’ai confiance en l’intelligence de Jean-Noël pour conserver les recettes et s’appuyer sur l’équipe qui ont fait le succès du Clou.” Voilà le décor planté par Roger Sengel, à l’occasion du rachat de son établissement.

L’affaire a été conclue rapidement, par “une poignée de main” selon le président du groupement des hôteliers et restaurateurs du Bas-Rhin et d’Alsace (Umih). De fait, c’est à l’été dernier que s’est jouée la négociation, scellée ces jours-ci avec l’entrée en lice des notaires. Le secret a été bien conservé. Guère étonnant de la part de Jean-Noël Dron, qui cultive la discrétion, un peu moins de la part des Sengel, plutôt expansifs. Et dans cette affaire, Roger Sengel tient à rendre hommage à son épouse: Marie est extrêmement généreuse, elle a beaucoup donné aux clients.” Quand on demande ce que le couple va faire désormais, à part s’occuper des enfants et petits-enfants, la réponse fuse: “Marie répond aux clients : ‘J’irai à l’opéra et puis manger au Clou’.”

Roger Sengel conserve la présidence de l’Umih 67

Il est vrai que la winstub fait partie des rares restaurants strasbourgeois qui servent après 22 heures. Quant à Roger Sengel, il vient officiellement de prendre sa retraite de restaurateur au 1er février, après une carrière de quarante-deux ans. Mais il conserve ses mandats à l’Umih (il va se re-présenter en juin pour la présidence départementale), et ses multiples casquettes dans le tissu socio-économique local.

Le Clou va donc rester un restaurant de terroir et de goût, y compris après le 1er juin, quand il sera passé dans le giron de Trasco, la holding de Jean-Noël Dron, qui comprend une demi-douzaine de restaurants, dont la Maison Kammerzell, et une centrale d’achats. “Le Clou n’était pas à vendre, nous avons juste saisi une opportunité avec le prix qui correspondait à ce qu’il vaut”, explique Roger Sengel. Bien entendu, ce prix restera confidentiel.

Flora-Lyse Mbella

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services