×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Les Palmes de la restauration 2011 du Leaders Club célèbrent l’innovation

Restauration - mardi 22 février 2011 16:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Deauville (14) Les nominés français et internationaux étaient réunis pour la première fois à Deauville afin d’élire le concept de demain, dans leur catégorie respective. La Baracca - Cucina Italiana, concept allemand, et La Pâtisserie des Rêves, à Paris, ont remporté un vif succès auprès du public.



Pour retrouver Daniel Majonchi en vidéo : cliquez ici

Dans le cadre de l’Omnivore Food Festival, la 16e édition des Palmes de la Restauration by Leaders Club s’est déroulée dans le grand auditorium du Centre International de Deauville, lundi 21 février dernier. “Le temps est à la convergence entre la restauration et la grande distribution. En nous associant avec l’Omnivore Food Festival, nous souhaitions, nous aussi, faire converger le monde de la jeune cuisine et celui de la restauration chaînée. Rapprocher la créativité et le talent de l’industrie nous semble être un enjeu majeur”, ajoute Robert Petit, président du Leaders Club France. Pour la première fois cette année, 8 nominés internationaux concourraient en parallèle aux 7 candidats français. Au cours de cette soirée, chacun a défendu sa création devant tous les professionnels du FoodService, qui ont ensuite procédé au vote. Leurs critères ? Innovation et créativité ; tendances émergentes ; design et atmosphère, ratios financiers ; duplicabilité et développement.

“La cafétéria du XXIe siècle”
Après dépouillement, les résultats ont été proclamés au sein de l’hôtel Royal Barrière de Deauville. La Palme d’Or 2011 Internationale revient au concept La Baracca - Cucina Italiana. Développé à Munich, en Allemagne, par l’un des créateurs de Vapiano, Marc Korzilius, ce concept repose sur le principe d’optimisation du service, tout en y combinant les derniers outils de communication numérique (iPad, notamment, depuis lequel on peut commander). La commande est traitée via une carte munie d’une puce RFID, de sorte que le visiteur peut ensuite se déplacer librement entre les différents stands du restaurant. Au centre de l’établissement, se trouve une station d’antipasti, tandis qu’un bar à vin en libre-service permet aux clients, grâce à leur carte, de se servir. (3,5 M€ d’investissements HT - ticket moyen de 14 € le midi et 30 € le soir). “Ce concept est peu connu en France, mais on en entendra parler très prochainement. C’est en quelque sorte la cafétéria du XXIe siècle. Il a rajouté toutes les nouvelles technologies : on dialogue à partir d’un iPad. Je pense que c’est clairement un concept d’un grand avenir” confie Daniel Majonchi, président du Leaders Club International.

 

La Palme d’argent 2011 dans la catégorie internationale est attribuée au concept PB2 à Neuilly-sur-Seine en France. Coup double pour ces derniers : l’établissement avait en effet déjà reçu la Palme d’argent l’année dernière, dans la catégorie France. Les créateurs - Michel Van Houcke, Grégory Jaspar, Caroline Colson et Arnaud Thonon - dévoilent les saveurs dans des contenants originaux tout en transparence afin d’interpeller les sens. (850 000 € investissement HT ; ticket moyen de 25 €). La Palme de bronze échoit au concept Kitchen Guerrilla à Hamburg en Allemagne. Sous ce nom de guerre, Koral Elci et Olaf Deharde s’approprient des restaurants en prenant d’assaut leurs cuisines. Cette démarche, lancée au départ occasionnellement lors de réunions entre amis, s’est au fil du temps transformée en organisation d’événements à succès. (0 € d’investissements ; ticket moyen de 30 €).

Classiques revisités

Et côté français, quoi de neuf ? Après l’annonce des résultats, Daniel Majonchi résume : “Cette année, il y a tout d’abord une tendance évidente autour des concepts qui revisitent les classiques, dictée par le low-cost : le kebab avec Our, les crêpes avec Roule Galette, le bistrot traditionnel avec Rutabaga et les bouchées avec Joosbayoo. Deuxième point : c’est la première fois depuis la création du Leaders Club en 1996, que tous les concepts sont parisiens. Pourquoi ? Il est peut-être plus facile de créer sur Paris. Même si les fonds de commerce n’ont pas baissé, il peut y avoir certaines aides - comme le bail précaire pour Our, par exemple. Troisième élément : on a retrouvé des concepts de créativité pure comme Tea by thé, La Pâtisserie des rêves et Kitchen Galerie Bis.”

La Palme d’or 2011 France est attribuée à La Pâtisserie des Rêves à Paris (XVIe). Les créateurs Thierry Teyssier et Philippe Conticini ont voulu associer de grands noms de la pâtisserie autour de grands gâteaux classiques de la gastronomie française, et replacer la pâtisserie au cœur d’une consommation quotidienne. Sans oublier une approche de la vente à emporter grâce à son salon de thé au décor gai et coloré et un ingénieux système de cloches en verres soutenues par des poulies. (350 000 € d’investissements HT ; ticket moyen entre 17 et 20 € en vente à emporter et 11 € au salon de thé).

La Palme d’argent 2011 France revient au concept Joosbayoo à Paris (Ier et XVe). Les créateurs David Poty, Bruno Moron et Vincent Didelet y proposent un vaste choix de plats cuisinés, réalisés en bouchées et déclinant les plaisirs en servant 3 à 5 saveurs différentes par boîte de 6 à 10 pièces (380 000 € d’investissements ; ticket moyen de 7,50 €). La Palme de Bronze 2011 France est remise au concept Tea by Thé à Paris (Ier). Françoise et Patrick Derdérian y proposent un mode de consommation actuel du thé, ‘à la Starbucks’, à travers une collection de cocktails de thés (chauds et glacés) variée et originale. (350 000 € d’investissements ; ticket moyen de 7,50 €).
Toujours à l’affût des nouvelles tendances, les Leaders Club France et International repartent sur les routes pour dénicher les concepts de demain pour l’édition 2012.

Hélène Binet