×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le Manoir vous ouvre ses Portes

Restauration - jeudi 3 mars 2011 17:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

lamballe (22) L’ancien professeur de cuisine Hervé Jamin, aujourd’hui à la tête d’un manoir, vient de racheter un bistro marin. Un beau parcours.



Hervé Jamin accueille en toute convivialité
Hervé Jamin accueille en toute convivialité

Le chef semble enfin serein. Ancien professeur de cuisine aux lycées Chaptal et Louis Guillou de Saint-Méen Le Grand (35), Hervé Jamin a été successivement commercial dans l’agro-alimentaire, chef du Manoir des Portes (une première fois), bistrotier rennais au Bouchon Jeannot (de 2002 à 2005), conseiller culinaire auprès des Cercles culinaires de France avant de racheter Le Manoir des Portes en avril 2006. A 45 ans, le voilà châtelain à Lamballe. Enfin presque, puisqu’il vient récemment de racheter un bistrot sur le port de Dahouët à Pléneuf Val André (22). Hervé reprend les cuisines confiant celles du manoir à son fils Mathieu. “Sur 80 m2, les clients pourront se restaurer 7 jours sur 7 en saison de 10h à 22h. Des choses simples, coquillages, charcuterie, homard pain beurre... Ce sera la petit bouchon du port avec 40 couverts et 15 places en terrasse.”
Dans son Manoir des Portes, Hervé Jamin ne connaît pas la crise, “Même dans les terres, je suis entouré de nombreuses entreprises de l’agro-alimentaire et je suis devenu un peu leur cantine. Ils logent leurs clients japonais, viennent les midis très régulièrement...” En saison, les Anglais restent pour des séjours de 2 à 7 nuits. Tous viennent pour la qualité de la table, du logis et l’accueil convivial. Symbole de cette convivialité, un menu unique le vendredi midi à 15 € avec entrée, plat dessert. “ C’est le terroir du manoir, de la tête de veau, du pot-au-feu, des plats mijotés que la clientèle d’affaires adore pour bien finir la semaine.” Pour prendre l’air, le manoir offre un terrain de 7 000 m2.

 

Olivier Marie