×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Changement de cap à Buenos Aires

Restauration - lundi 24 janvier 2011 17:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Buenos Aires (ARGENTINE) Alia Bouallègue et Céline Demarcq viennent d’ouvrir L’Atelier de Céline dans la capitale argentine. Récit.



C’est l’histoire de deux Françaises qui veulent changer de vie. Alia Bouallègue, 35 ans, et Céline Demarcq, 28 ans, en ont assez de leur carrière de publicitaire. Céline lâche tout et s’en va, sac au dos, durant seize mois. Son amie Alia la rejoint à Buenos Aires pour faire une pause. Et c’est le “déclic” : “Je suis passée devant une épicerie gourmet à Salta, dans le nord du pays, et j’ai eu envie de faire la même chose”, raconte Céline, passionnée de cuisine. Leur décision est prise.

Dès mars 2010, elles démarrent une étude de marché. “Aucun établissement ne proposait de plats français simples à Buenos Aires”, constatent les deux jeunes femmes. Elles commencent à visiter des locaux et tombent en arrêt devant un établissement de 1807 à l’abandon. Il s’agit du Repecho de San Telmo, qui fut l’un des restaurants emblématiques du quartier de San Telmo dans les années 1970. Dans ces locaux de 200 m² agrémentés de deux terrasses (dont une privative), le tandem inaugure L’Atelier de Céline courant décembre 2010. 


Desserts et plats faits maison

Dans une ambiance intimiste avec seulement trente places assises, les deux autodidactes associent une boutique gourmet et un restaurant cafétéria qui sert des sandwiches, des tartines, des salades, des pâtes, des plateaux de fromages et charcuterie, ainsi que quelques desserts et plats faits maison (cordon bleu, rôti de porc à la moutarde à l’ancienne, tournedos sauce poivre ou roquefort, croustillant au chocolat…). “Nous avons rencontré quelques difficultés pour recruter du personnel, mais nous avons eu la chance d’être finalement épaulées par l’association Lucullus qui nous a permis de rencontrer pas mal de restaurateurs français et de bénéficier de leurs conseils concernant la main d’œuvre, les fournisseurs, les inspections ou encore les bases de données pour la publicité”, se réjouit le duo qui s’est divisé les tâches. Céline est devenue gérante et chef, tandis qu’Alia se consacre à la salle et à l’événementiel.

À l’avenir, L’Atelier de Céline compte en effet organiser des manifestations variées (musique live, soirées poésie, dégustation de vins et bières…), louer ses locaux pour des anniversaires et des mariages, et proposer un service de livraison à domicile aux nombreuses entreprises installées dans le quartier.
Violaine Brissart