×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La bouteille en plastique végétal de Volvic sur le marché des HCR en novembre

Restauration - mercredi 3 novembre 2010 12:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Écologique, cette bouteille de 50cl s’inscrit dans la démarche entreprise par Danone Eaux France pour réduire de 40 % l’empreinte carbone de ses marques principales Evian et Volvic, entre 2008 et fin 2011.



Son nom de code est biomeg. Lancée sur le marché de la grande distribution début octobre, la bouteille d’eau Volvic (Danone Eaux France) en plastique d’origine partiellement végétale sera disponible en 50 cl sur le marché des HCR à partir du mois de novembre, destinée aux professionnels de la restauration rapide, de la distribution automatique et aux  minibars des hôtels. Sa composition, à base de 25 % de plastique recyclé (R-PET), de 20 % de mélasse de canne à sucre (bioplastique) impropre à la consommation alimentaire récoltée en Inde,  et de plastique PET  (polyéthylène téréphtalate)   la rend 100 % recyclable. Par rapport à une bouteille de Volvic 50 cl standard, le minéralier dit réduire son empreinte carbone de 35 à 40 %.


La marque souhaite impliquer les professionnels de la restauration dans la démarche de collecte de la bouteille vide. Nicolas Abadie, directeur commercial CHD pour Danone Eaux  France explique :
La Loi Grenelle 2 précise les obligations des émetteurs de bouteilles PET sur le marché pour une consommation hors foyer (hors CHR) et notamment la mise en place progressive d’un dispositif de collecte hors foyer. L’objectif: la récupération à terme d’un tiers des bouteilles consommées hors foyer vs un taux de recyclage actuel de 63% dans l’habitat collectif.”

2,5 euros maximum

En 2007, le marché de l’eau en CHD représentait 727 millions de litres. Sur les 9 premiers mois de 2010, les chiffres traduisent un recul de 1,6 % dont 7,6 % pour la restauration traditionnelle. “Une situation alarmante” imputable, selon Nicolas Abadie, à la baisse de fréquentation des établissements HCR et à un arbitrage de plus en plus marqué du convive entre solide et liquide. En cause: des prix de vente parfois rédhibitoires (4,50 euros pour le litre en moyenne nationale) qui favorisent l’eau en carafe et les eaux filtrées. Des tests dans plusieurs régions de France montrent pourtant l’impact d’une baisse de prix sur les ventes d’eaux minérales.

Traditionnellement tourné vers la bouteille d’eau en verre consignée, le marché de la restauration à table  évolue différemment selon les pays. En Espagne, par exemple, il est courant de poser sur une table de restaurant une bouteille en PET.

 


Lydie Anastassion

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et gérer votre restaurant
par Jean Gabriel Du Jaiflin
Services