Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La sortie de crise au menu du NRA Show à Chicago

Restauration - mardi 26 mai 2009 13:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Chicago (ETATS-UNIS) Baisse de chiffre d’affaires, marketing du bouche à oreille, nouveaux concepts de restaurants et H1N1 étaient au programme de l’édition 2009 de la manifestation, qui s’est tenue du 16 au 19 mai.



Joseph Bastianich, Daniel Boulud et Steve Ells de la chaîne Chipotle étaient les invités d'un panel au NRA à Chicago.
Joseph Bastianich, Daniel Boulud et Steve Ells de la chaîne Chipotle étaient les invités d'un panel au NRA à Chicago.

Dans l’ensemble, ce fut un bon salon. L’édition 2009 du National Restaurant Association Show (NRA) à Chicago, qui s’est tenue du 16 au 19 mai, a attiré 54 000 personnes et 1 800 exposants, (contre 71 500 personnes et 2 200 exposants en 2008). “La baisse est due à la récession, comme beaucoup de gens sont contraints de couper le budget dédié aux voyages d’affaires”, explique Annika Stensson porte-parole du NRA. “Il faut souligner que la qualité des participants était très bonne, ce que les exposants recherchent avant tout”, a-t-elle ajouté. Le NRA Show 2010 se tiendra du 22 au 25 mai à Chicago.

Quelles recettes pour faire face à la crise ? Daniel Boulud, le restaurateur Joseph Bastianich, Steve Ells, le fondateur de la chaîne de cuisine mexicaine Chipotle, Damian Mogavero, l’inventeur d'Avero, une technologie sur le web destinée à l'industrie, et la présidente de la chaîne de fast-food Buffalo Wild Wing's Sally Smith étaient les invités d'une discussion débat sur le thème ‘Améliorer l’expérience pour le client et son chiffre d’affaires dans cette économie’. Tous ont partagé leurs astuces :

- Baisser ses prix : Daniel Boulud : On doit stimuler ses clients et ses employés même si ce n’est pas toujours confortable.

Joseph Bastianich : Faire des formules au rabais n’est pas tenable. Cela véhicule un message “de désespoir”.


- Augmenter le ticket moyen : Joseph Bastianich : Ne jamais faire sentir la pression au client. Il faut avoir une vue à plus long terme, investir dans votre client. Cela paiera en retour.

Damian Mogavero : La technologie que nous proposons permet d'évaluer les performances de chaque serveur de l'équipe et ainsi faire partager les meilleures pratiques à l'ensemble de l'équipe.


- Négocier avec ses fournisseurs : Joseph Bastianich : Pour les produits importés, demander à ses distributeurs de ne pas tarder pour répercuter la baisse de l’euro sur leurs produits.

Daniel Boulud : Laisser de l’autonomie à son chef en ce qui concerne les achats mais voir avec lui si l’on peut les rationaliser, par exemple en s’adressant à un seul fournisseur. Être loyal avec ses fournisseurs est récompensé.

Steve Ells : N’acheter que des produits de saison.

Sally Smith : Discuter long terme avec son fournisseur

Damian Mogavero : Pourquoi ne pas demander à ses fournisseurs de vous proposer des idées pour être gagnant-gagnant ?


Proposer des formules créatives

Steve Ells : Récompenser les clients qui vous aident à faire passer votre message.
 

Imaginer l’industrie de la restauration dans un an

Jospeh Bastianich : Manger des ingrédients locaux, boire du vin biologique, embrasser le concept de la ferme à la table.

Laure Guilbault

Journal & Magazine
N° 3828 -
03 juillet 2024
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services
  Articles les plus lus