×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Urban Garden Café : l'aventure de deux ex-cadres de Novartis

Restauration Snacking - mercredi 28 janvier 2015 10:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Labège (31) Désireux de changer d'orientation professionnelle, Christelle Ditgen-Roux et Christian Vérot ont choisi d'ouvrir un bar à salades.



L'Urban Garden Café : sur le concept des bars à salade américains
L'Urban Garden Café : sur le concept des bars à salade américains

Anciens cadres de Novartis, Christelle Ditgen-Roux et Christian Vérot viennent d'ouvrir un lieu de restauration rapide sur le concept des bars à salades. Deux raisons les ont poussés à se lancer dans ce projet. "Nous déjeunions à proximité du site de Novartis mais nous ne trouvions rien qui corresponde à nos besoins, une restauration rapide à base de produits frais", se souvient Christelle Ditgen-Roux.

La reconversion professionnelle s'est imposée quand ils ont refusé leur mutation à Paris. "C'était le bon moment pour se lancer dans ce que nous aimions le plus, la cuisine et les produits de saison", ajoute-t-elle.

Urban Garden Café propose des produits frais, souvent bio, achetés localement et cuisinés sur place. Les clients composent leurs salades à partir de 40 ingrédients différents. Mais il y a aussi soupes, tartes salées, sucrées. On peut commander en ligne, venir retirer les plats ou se les faire livrer.

 

Deux ans de préparation

S'ils ont choisi la restauration rapide, c'est en raison du "fort potentiel qu'offre ce créneau". "J'ai vécu six ans aux États-Unis et j'avais été séduite par le concept de bar à salades", explique Christelle Ditgen-Roux.

Le projet, un investissement de 250 000 €, a nécessité deux ans de préparation, une période que Christelle Ditgen-Roux et Christian Vérot ont mis à profit pour apprendre la cuisine, la pâtisserie, la gestion. Ils ont aussi effectué un stage au Morfal's, le restaurant d'Olivier Pichot au Mans (72), alternant cuisine et salle.

Bernard Degioanni

Journal & Magazine
Services