×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Papa rock stub : les fifties à l'alsacienne

Restauration Snacking - vendredi 10 janvier 2014 10:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Illkirch-Graffenstaden (67) Conçu par Emmanuel et Lionel Wurms, de Chefs et stratégies, et géré par Marius Becker, le restaurant propose des plats d'inspiration régionale dans un décor évoquant les années 1950 aux États-Unis.



Le gérant Marius Becker devant le bar en formica du Papa rock stub.
Le gérant Marius Becker devant le bar en formica du Papa rock stub.


La musique rockabilly qui accueille le client met tout de suite dans l'ambiance. Tout comme la tenue du gérant originaire de Saverne (67), Marius Becker, chemise bleue à carreaux et bretelles roses à petits pois. Pas de doute, chez Papa rock stub, les fifties sont à l'honneur.

Situé à Illkirch-Graffenstaden (67), le restaurant conçu par Emmanuel et Lionel Wurms, de Chefs et stratégies, a été divisé en trois espaces différents. Une 'cuisine' au sol carrelé noir et blanc, avec ses fauteuils jaunes, son bar en formica bleu et jaune et son Frigidaire converti en coffre à jouets ; un 'salon-séjour' plus cosy avec sa moquette fleurie colorée, sa tapisserie aux pubs rétros, sa vieille télé chinée et son tourne-disque ; et enfin, à l'arrière, un espace guinguette avec guirlandes multicolores, que l'on peut privatiser. L'établissement compte 120 couverts et l'été, une terrasse d'une cinquantaine de couverts vient agrémenter l'ensemble.


Burger au munster

Côté carte, Emmanuel et Lionel Wurms ont opté pour un mélange audacieux de spécialités alsaciennes et américaines. Le chef Christian David concocte un Elsass burger au boeuf, jambon cru, munster cumin et oignon (15,50 €), des ribs laqués Picon Cola (13,90 €) ou encore des tartes flambées (à partir de 7 €) et une déclinaison de spätzles (à partir de 9,90 €). Les mini-rockers n'ont pas été oubliés. En plus du coffre à jouets, un menu  (à 4,90 € pour les moins de 12 ans) avec jeux et coloriages leur est proposé, ainsi qu'un concours mensuel de dessin.

Enfin pour ajouter à l'atmosphère américaine, le restaurant s'est associé aux pin-up d'Alsace pour des animations chorégraphiques chaque vendredi et samedi soir.

Ce Papa rock stub sera peut-être le premier d'une longue série. Un deuxième établissement devrait voir le jour à Mulhouse.

Sonia de Araujo