×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Goütu part à l'assaut de la capitale avec son sandwich à un euro

Restauration Snacking - lundi 21 novembre 2011 10:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

La jeune enseigne poursuit son ascension avec l'ouverture de deux nouvelles boutiques.



Goütu - enseigne fondée par Noam Dahan et sa femme Tania - a vu le jour en 2009, avec une boutique rue Le Peletier (Paris, IXe). Ses sandwiches à 1 € avaient fait sensation. Aujourd'hui, deux nouveaux points de vente ouvrent simultanément. "Goütu a très vite eu ses habitués. Au total, on a reçu 2 000 demandes de franchise en France et à l'étranger : un vrai espoir pour un concept que l'on voulait exporter dès le départ", explique le jeune entrepreneur, ingénieur de formation. Le concept Goütu a reçu le grand prix des jeunes créateurs du commerce Unibail-Rodamco en 2010. Une distinction qui a permis à ses créateurs  d'obtenir une aide financière pour s'installer dans le palais des congrès (Paris, XVIIe) et rue du Marché-Saint-Honoré (Paris, Ier). "Ce concours a été un formidable tremplin ! Nous avons rencontré beaucoup de professionnels qui nous ont aidés à redresser notre concept. C'est un enjeu colossal : si Goütu est viable au palais des congrès, nous aurons la possibilité de collaborer avec eux par la suite…"

Sandwiches à 1, 2 ou 3 

Pour faire face à son expansion, l'enseigne a changé de stratégie : un seul laboratoire de production existe situé dans la boutique la plus grande, celle du palais des congrès (129 m²). Tout y est préparé le matin, puis réparti  dans chacune des boutiques. Au choix, salades (3 à 4,5 €), desserts (2 ou 3 €), boissons (1,5 €), et sandwiches préparés à la demande au comptoir, avec formule 'menu board' (7,50 à 8 €). Le pain est frais et cuit sur place, les fruits et légumes de garniture sont variés de saison. Seul bémol : on ne retrouve plus 'que' 22 sandwiches sur la carte, contre 30 initialement. "Pour pouvoir dupliquer le concept, il fallait une carte plus courte", constate Noam Dahan. Les sandwiches de 12 cm ont gardé leur tarif : 1 €, avec au choix : jambon blanc, concombre/cream cheese, oeufs mimosa/tartare de crudités… Pour 2 ou 3 €, c'est la garniture qui change : caillé de chèvre/tomates confites, blanc de dinde/coleslaw, thon… Avec au choix, un pain au bacon/fromage, au saumon mariné/dukkah, aux crevettes roses… Le best-seller reste le jambon cru/ roquette/parmesan.

Un sandwich à 1 € est-il rentable ? "On ne perd pas d'argent, assure Noam Dahan C'est un prix d'appel permanent et une porte d'entrée pour Goütu. Avec un bon pain, des ingrédients peu chers, on peut arriver à faire quelque chose de goûteux." L'offre s'est enrichie de livraisons 6 jours sur 7, exclusivement réservée aux entreprises, et un coin café sera prochainement lancé, avec des sandwiches sucrés à 2 € et un frozen yogourt - uniquement au palais des congrès. "Nous allons ouvrir deux autres boutiques en propre en 2012, pour arriver à cinq au total. On attaquera la franchise ensuite en France, voire à l'étranger", conclut Noam Dahan.
Hélène Binet